Océanographie [devinette]
Discussion:
Océanographie [devinette]
(trop ancien pour répondre)
Sylvain
2017-12-07 19:28:19 UTC
Permalink
Raw Message
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc
le sel se concentre dans les Océans.

Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
Cl.Massé
2017-12-08 00:24:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
A cause des bulles.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Sylvain
2017-12-08 07:48:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans
donc le sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
PUTAIN !!!
N'IMPORTE QUOI !!!!

C'est une question sérieuse, il y a une explication, il faut là trouver
ce qu'il y a de bien c'est que la réponse est très difficile à trouver
sur internet, voir impossible, j'ai l'explication de source sûr

C'est a vous de réfléchir pour la trouver

Pour une fois que ce forum permet de réfléchir plutôt que de raconter
des conneries.

Moi j'aimerai bien que d'autre posent des questions comme ça, ça permet
d'essayer de trouver, et après on apprend un truc intéressant.

Si avez du mal a trouver je peux orienter en fonction des réponses faites

Cependant a propos de la connerie "A cause des bulles."(c) il faut
savoir que quand l'eau des océans s'évapore, le sel s'évapore aussi un
peut, l'eau de pluie est très très très légèrement salée. Mais cela ne
change rien a l'explication de pourquoi l'eau des Océans n'arrive pas a
saturation, les mers intérieurs sans perte d'eau autre que par
évaporation, arrivent a saturation.
Cl.Massé
2017-12-08 23:27:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
PUTAIN !!!
N'IMPORTE QUOI !!!!
C'est une question sérieuse, il y a une explication, il faut là trouver ce
qu'il y a de bien c'est que la réponse est très difficile à trouver sur
internet, voir impossible, j'ai l'explication de source sûr
c'est a vous de réfléchir pour la trouver
T'es content de toi là? Tu devrais plutôt demander pourquoi je dis ça, tu
n'es pas omniscient.

Effectivement quand les bulles éclatent, elles éjectent une gouttelette
d'eau qui s'évapore en libérant une particule de sel dans l'air. Sans ce
phénomène, il y aurait très peu de pluie.

Tu veux que je te poses moi aussi des questions? C'est toi qui aurais l'air
ridicule, et pas qu'un peu. Il faut rester humble.

C'est une réponse sérieuse! Mais toi tu n'as vraiment pas l'air de l'être.
On dirait un gosse qui montre son nouveau jouet

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Sylvain
2017-12-09 08:36:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
T'es content de toi là? Tu devrais plutôt demander pourquoi je dis ça,
tu n'es pas omniscient.
Effectivement quand les bulles éclatent, elles éjectent une gouttelette
d'eau qui s'évapore en libérant une particule de sel dans l'air.  Sans
ce phénomène, il y aurait très peu de pluie.
Tu veux que je te poses moi aussi des questions? C'est toi qui aurais
l'air ridicule, et pas qu'un peu. Il faut rester humble.
C'est une réponse sérieuse! Mais toi tu n'as vraiment pas l'air de
l'être. On dirait un gosse qui montre son nouveau jouet
Je tien l'explication directement en personne, d'un des plus important
professeur de géologie de France.

Tu veux dire l'écume des vagues.

Mais il n'y a pas d'écume de partout dans les océans

Et même sans écume l'eau de mer s'évapore

Certe je l'ai dit, le sel s'évapore aussi avec l'eau de mer, ce qui
explique que l'on trouve du sel même dans l'eau de pluie. Mais c'est
très très peut.

Ce qui booste la pluviométrie générale sur la Terre ce sont les
dépressions et anticyclones. L'hygrométrie au sol compte, mais n'a pas
une grande importance.

Quand une bonne dépression ce forme, l'air du sol, hygrométrie forte ou
plus faible, se retrouve a 10 km d'altitude à -50°C ça pleut

Et dans un bon anticyclone, quand de l'air vient de 10 km d'altitude et
était a - 50°C ce réchauffe au sol c'est tellement sec que ça sèche
quasiment tous, l'eau de mer, écume ou pas écume, elle va s'évaporer.


En résumé : Le cycle dépression anticyclone compte considérablement plus
que l'ETP au sol pour expliquer la pluviométrie. Donc l'écume des vagues
ça m'étonnerai que cela ai une grande importance.

D'ailleurs l'on peut en faire la démonstration autrement:

Pourquoi le bassin méditerrané est si sec l'été or que l'eau de la
Méditerrané en s'évaporant pourrait amener de la pluie ?

Pourquoi la péninsule arabique est si sèche or quelle est entouré d'eau ?

Pourquoi la Californie a proximité de la mer manque d'eau, or que
l'Arizona plus loin de la mer a de l'eau ?


Pourquoi autour des 40° de latitude, l'Est des continents est humide
l'été sec l'hiver. Et pour la même latitude l'Ouest des continents est
sec l'été et humide l'hiver et pourtant la circulation a cette latitude
est d'Ouest en Est.

C'est parce que la pluviométrie est plus conditionné par les
anticyclones et dépressions que par la proximité de la mer ou par les
vents marins.
Cl.Massé
2017-12-09 19:06:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Je tien l'explication directement en personne, d'un des plus important
professeur de géologie de France.
Tu m'en diras tant.
Post by Sylvain
Ce qui booste la pluviométrie générale sur la Terre ce sont les
dépressions et anticyclones. L'hygrométrie au sol compte, mais n'a pas une
grande importance.
On s'en fout, il faut des noyaux de condensation, sinon l'eau reste à l'état
de surfusion. Il est pas très fortiche ton Gand Professeur de Géologie
franco-franchouillard.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
robby
2017-12-08 08:20:46 UTC
Permalink
Raw Message
Pourquoi bouder les newsgroups appropriés ?
-> Xpost a geosciences.
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc
le sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
--
Fabrice
robby
2017-12-08 08:23:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
il réagit avec quelquechose qui sédimente ?

il est décomposé chimiquement par un processus minéral ou vivant ?
--
Fabrice
Lucas Levrel
2017-12-08 10:18:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
il réagit avec quelquechose qui sédimente ?
il est décomposé chimiquement par un processus minéral ou vivant ?
Faute de temps ? La comparaison avec les mers intérieures étant trompeuse,
car le rapport volume/surface des océans est plus grand ; et peut-être le
rapport débit d'évaporation/volume est-il plus faible (température moyenne
plus faible, proportion importante de précipitations qui retombent
directement dans l'océan) ?
--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
Sylvain
2017-12-08 12:09:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lucas Levrel
Faute de temps ? La comparaison avec les mers intérieures étant
trompeuse, car le rapport volume/surface des océans est plus grand ; et
peut-être le rapport débit d'évaporation/volume est-il plus faible
(température moyenne plus faible, proportion importante de
précipitations qui retombent directement dans l'océan) ?
Et qu'est ce que ça change le rapport volume/surface ?

Que tu remplisse une cuve de 3 litres ou de 10 000 m^3 si tu ne fais que
de la remplir, sans que la cuve perde, la seule chose que ça va changer
c'est la durée de remplissage, mais dans les deux cas a un moment donné
elle sera remplie


Les précipitations qui tombent sur l'océan, viennent de l'océan,
l'opération est blanche

Non il y a bien apport permanent de sel dans l'océan

L'on pourrait aussi penser que compte tenu de la taille des océans, que
depuis leur création il n'y a pas eu assez de temps nécessaire pour
arriver à saturation, mais ce n'est pas le cas.

Le calcul montre que les océans devraient théoriquement être a
saturation de sel et pourtant ce n'est pas le cas, tel est la question ?

Cependant la réponse a cette question, n'a été trouvée que dans les
années 80
val
2017-12-08 12:34:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lucas Levrel
Post by robby
Post by Sylvain
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
il réagit avec quelquechose qui sédimente ?
il est décomposé chimiquement par un processus minéral ou vivant ?
Faute de temps ? La comparaison avec les mers intérieures étant trompeuse,
car le rapport volume/surface des océans est plus grand ; et peut-être le
rapport débit d'évaporation/volume est-il plus faible (température moyenne
plus faible, proportion importante de précipitations qui retombent
directement dans l'océan) ?
On peut calculer un ordre de grandeur. Je crois que l'eau - une molécule -
reste en moyenne ~5000 ans dans l'océan avant de s'évaporer, c'est
cohérent avec des évaporations moyennes de 2mm/jour que l'on peut
facilement observer autour de nous. On a à peu près 30 grammes de sel par
kg d'eau de mer, soit 3%. Pour les fleuves le net me dit que c'est de
l'ordre de 120 ppm. Ce qui fait un temps de 3/0.012 * 5000 ~ 1 Myr. On est
effectivement quelques odg en-dessous, il y a forcément un mécanisme
régulateur dans l'océan.
jc_lavau
2017-12-09 07:01:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by val
Post by Lucas Levrel
Post by robby
Post by Sylvain
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
il réagit avec quelquechose qui sédimente ?
il est décomposé chimiquement par un processus minéral ou vivant ?
Faute de temps ? La comparaison avec les mers intérieures étant trompeuse,
car le rapport volume/surface des océans est plus grand ; et peut-être le
rapport débit d'évaporation/volume est-il plus faible (température moyenne
plus faible, proportion importante de précipitations qui retombent
directement dans l'océan) ?
On peut calculer un ordre de grandeur. Je crois que l'eau - une molécule -
reste en moyenne ~5000 ans dans l'océan avant de s'évaporer, c'est
cohérent avec des évaporations moyennes de 2mm/jour que l'on peut
facilement observer autour de nous. On a à peu près 30 grammes de sel par
kg d'eau de mer, soit 3%. Pour les fleuves le net me dit que c'est de
l'ordre de 120 ppm. Ce qui fait un temps de 3/0.012 * 5000 ~ 1 Myr. On est
effectivement quelques odg en-dessous, il y a forcément un mécanisme
régulateur dans l'océan.
Massé en a rappelé un : les embruns à partir de la couche de surface.
Ils sont du reste davantage potassiques que la masse de l'eau de mer.
La forêt des Landes leur doit une grande part de sa prospérité.

J'ai rappelé l'autre au fond : les néosynthèses argileuses. Qui
justement piègent bien plus volontiers le potassium que le sodium.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Sylvain
2017-12-08 11:55:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
il réagit avec quelquechose qui sédimente ?
il est décomposé chimiquement par un processus minéral ou vivant ?
Le sel dans l'eau est toujours décomposé chimique, l'eau avec du sel
étant un électrolyte, c'est à dire, l'eau avec du sel c'est de l'eau
avec des ions cl- et Na+ et non pas de l'eau avec du chlore de sodium

Le chlorure de Sodium se décompose immédiatement lorsqu'il est en
contacte avec de l'eau en ions cl- et Na+ et se recompose en chlorure de
Sodium quand l'eau s'évapore

Il y a une très petite partie du sel qui part en sédiment, mais c'est
vraiment très très peut, de plus la vie dans les océans contient une
concentration de sel moindre que l'eau de mer. La vie dans les océans
via la sédimentation retire à l'océan de tout sauf le sel.
jc_lavau
2017-12-08 18:57:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Pourquoi bouder les newsgroups appropriés ?
-> Xpost a geosciences.
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans
donc le sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
C'est un vieux classique de la géochimie.
La flore et la faune précipitent les cations Ca^++ et Mg^++ .
Les néosynthèses argileuses piègent le K^+, qui après subduction est
recyclé en volcans gris, et en plutons granitiques ==> croissance de la
croûte continentale, et épuisement progressif du manteau en K.
SO_4^-- donne bien du sulfate de calcium ==> évaporites de gypse.

==> reste en solution Na^+ et Cl^-, dont la teneur n'a cessé de croître
aux cours des derniers milliards d'années.
Aucun organisme vivant n'a une telle force ionique que l'eau de mer dans
ses liquides intracellulaires. Ils sont donc bien des fossiles des
époques où la mer était bien moins salée, et bien moins sodique.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Sylvain
2017-12-08 19:28:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
C'est un vieux classique de la géochimie.
La flore et la faune précipitent les cations Ca^++ et Mg^++ .
Les néosynthèses argileuses piègent le K^+, qui après subduction est
recyclé en volcans gris, et en plutons granitiques ==> croissance de la
croûte continentale, et épuisement progressif du manteau en K.
SO_4^-- donne bien du sulfate de calcium ==> évaporites de gypse.
==> reste en solution Na^+ et Cl^-, dont la teneur n'a cessé de croître
aux cours des derniers milliards d'années.
Aucun organisme vivant n'a une telle force ionique que l'eau de mer dans
ses liquides intracellulaires. Ils sont donc bien des fossiles des
époques où la mer était bien moins salée, et bien moins sodique.
Ca explique rien !!

Avec ton explication le NaCL reste dans l'Océan. les Océans auraient dût
devenir de la saumure.
robby
2017-12-08 21:40:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Ca explique rien !!
Avec ton explication le NaCL reste dans l'Océan. les Océans auraient dût
devenir de la saumure.
2 des répondants suggèrent que vu l'énorme volume des océans, ça ne fait
qu'augmenter, mais suffisamment lentement pour ne pas etre encore une
saumure.
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-08 21:58:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Ca explique rien !!
Avec ton explication le NaCL reste dans l'Océan. les Océans auraient
dût devenir de la saumure.
2 des répondants suggèrent que vu l'énorme volume des océans, ça ne fait
qu'augmenter, mais suffisamment lentement pour ne pas etre encore une
saumure.
J'ai déja répondu à cela dans un autre post

Si c'était le cas ce serait déjà de la saumure depuis très longtemps

La teneur de sel dans l'eau des océans a fluctué au cours des ages
géologiques et non pas augmenté en permanence.
jc_lavau
2017-12-08 22:33:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by robby
Post by Sylvain
Ca explique rien !!
Avec ton explication le NaCL reste dans l'Océan. les Océans auraient
dût devenir de la saumure.
2 des répondants suggèrent que vu l'énorme volume des océans, ça ne
fait qu'augmenter, mais suffisamment lentement pour ne pas etre encore
une saumure.
J'ai déja répondu à cela dans un autre post
Si c'était le cas ce serait déjà de la saumure depuis très longtemps
La teneur de sel dans l'eau des océans a fluctué au cours des ages
géologiques et non pas augmenté en permanence.
Fluctué ? Exhibe tes sources.
En surface certes, au début des glaciations, à la déglaciation.
Mais les ères avec glaciations sont fort minoritaires dans l'histoire de
la Terre.
Et surtout tu ne trouves aucun organisme vivant (sauf quelques rares
archées qui vivent en condition hydrothermales ?) qui ne maintienne une
force ionique dans ses solutions internes amplement inférieure à celle
de la mer actuelle, ni qui soit aussi sodique dans sa composition en
cations. Il y a bien eu une évolution toujours plus sodique de l'eau de
mer.
Dans les parois de nos cellules, notamment des axones de neurones, il y
a bien des pompes à sodium, des pompes à calcium, pas de pompes à
potassium. D'un point de vue évolutif, comment expliques tu cela ?

Fluctuations : dans le Nordfjord, un peu l'w de Stryn, il y avait des
fucus dans l'eau, apparemment les mêmes qu'en Bretagne. Mais l'eau était
buvable, sans goût salé. Beaucoup de cours d'eau alimentent le
Nordfjord, dont la langue glaciaire de Briksdal issue du Jostedalsbreen.
Au soir un vison est sorti d'un tas de branchages, m'a bien dévisagé
avec méfiance, puis a préféré nager à quelques mètres que marcher, pour
traverser l'espace devant moi.

Question minéralogie j'ai simplifié : l'illite peut incorporer autant de
Na que de K. Mais en vrai micas, il n'y en a qu'un qui soit sodique, et
il est rare : la paragonite.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Sylvain
2017-12-08 23:20:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Fluctué ? Exhibe tes sources.
En surface certes, au début des glaciations, à la déglaciation.
Mais les ères avec glaciations sont fort minoritaires dans l'histoire de
la Terre.
Et surtout tu ne trouves aucun organisme vivant (sauf quelques rares
archées qui vivent en condition hydrothermales ?) qui ne maintienne une
force ionique dans ses solutions internes amplement inférieure à celle
de la mer actuelle, ni qui soit aussi sodique dans sa composition en
cations. Il y a bien eu une évolution toujours plus sodique de l'eau de
mer.
Dans les parois de nos cellules, notamment des axones de neurones, il y
a bien des pompes à sodium, des pompes à calcium, pas de pompes à
potassium. D'un point de vue évolutif, comment expliques tu cela ?
Fluctuations : dans le Nordfjord, un peu l'w de Stryn, il y avait des
fucus dans l'eau, apparemment les mêmes qu'en Bretagne. Mais l'eau était
buvable, sans goût salé. Beaucoup de cours d'eau alimentent le
Nordfjord, dont la langue glaciaire de Briksdal issue du Jostedalsbreen.
Au soir un vison est sorti d'un tas de branchages, m'a bien dévisagé
avec méfiance, puis a préféré nager à quelques mètres que marcher, pour
traverser l'espace devant moi.
Question minéralogie j'ai simplifié : l'illite peut incorporer autant de
Na que de K. Mais en vrai micas, il n'y en a qu'un qui soit sodique, et
il est rare : la paragonite.
Et ça répond a quoi ?

Tu es spécialiste de broderie inutile, tu ne sais pas alors cherche,
plutôt que de faire de la broderie

John Jolly en 1899 a tenté de calculer l'age de la Terre a partir de
la teneur en sel de l'Océan

Total du sodium marin 1,1418 x 10^16 / apport annuelle de sodium pas les
rivières 1,428 x 10^8

Environ 100 millions d'années

Mais la Terre n'a pas 100 millions années mais beaucoup plus. L'age de
la Terre c'est 45 fois 100 millions d'années

Et cela impliquerait une monter constante de la salinité des Océans ce
qui n'a pas été constaté


La vie ne veut pas de NaCl et la taille des Océans sur l'age de la Terre
ne colle pas


Alors comment disparait le NaCl ?
Cl.Massé
2017-12-08 23:52:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
La vie ne veut pas de NaCl et la taille des Océans sur l'age de la Terre
ne colle pas
Le sodium est nécessaire à la transmission de l'influx nerveux, et le chlore
est utilisé sous forme d'acide chlorhydrique pour la digestion.
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
Emporté avec le potassium, c'est pour ça que les carnivores ont beaucoup
moins besoin de sel. Demande à ta vache si elle ne veut pas de NaCl.
L'hypochlorite de sodium est un oxydant, c'est pour ça qu'il est utilisé
contre les bactéries anaérobies.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Sylvain
2017-12-09 07:58:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Le sodium est nécessaire à la transmission de l'influx nerveux, et le
chlore est utilisé sous forme d'acide chlorhydrique pour la digestion.
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
Emporté avec le potassium, c'est pour ça que les carnivores ont beaucoup
moins besoin de sel. Demande à ta vache si elle ne veut pas de NaCl.
L'hypochlorite de sodium est un oxydant, c'est pour ça qu'il est utilisé
contre les bactéries anaérobies.
C'est peut être nécessaire, mais la vie n'a pas besoin de tous le sel
des océans.

La vie des océans n'a pas besoin de sel parce que elle en a déjà
beaucoup de trop.

Donc la vie des océans ne peut pas sédimenter le sel contenue dans les
Océans, ou vraiment très très peut, en tout cas pas assez pour le
stabiliser
robby
2017-12-09 09:41:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
emporté par la subduction, et réciproquement les dorsales amènent de
fraiches surfaces à ensemencer ?
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-09 09:50:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
emporté par la subduction, et réciproquement les dorsales amènent de
fraiches surfaces à ensemencer ?
Ce n'est pas cela

Ce n'est pas la subduction, si c'était la subduction, cela voudrait dire
que ce sont des sédiments qui tombent sur les nouvelles surfaces
produite par les dorsales et emmener par la subduction, mais on a dit
que ce n'était pas les sédiments

Mais on si rapproche beaucoup

Qu'est ce que ça fait une dorsale ?
robby
2017-12-09 10:35:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Mais on si rapproche beaucoup
Qu'est ce que ça fait une dorsale ?
outre écarter les plaques et faire chauffer l'eau ? :-)

ça emet pas mal de composants (soufre, fer), qui réagissent peut-etre
avec NaCl ?
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-09 10:45:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Mais on si rapproche beaucoup
Qu'est ce que ça fait une dorsale ?
outre écarter les plaques et faire chauffer l'eau ? :-)
ça emet pas mal de composants (soufre, fer), qui réagissent peut-etre
avec NaCl ?
Les dorsales n'ont pas de racines profonde comme la subduction.

C'est comme une nappe sur la table qui pend sur les bords de la table,
le poids de ce qui pend tire sur la nappe qui ce déchire au milieux.

La subduction est tirée par ce qui "pend " et est très très légèrement
poussée

La dorsale n'est que tirée et donc déchirée.

Ca fait quoi une déchirure, permanente un mètre par ans pour
l'Atlantique ?
robby
2017-12-09 11:08:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Ca fait quoi une déchirure, permanente un mètre par ans pour
l'Atlantique  ?
ça expose de nouveau matériau a la surface. Bon, j'ai l'impression que
tu ralentis pour le plaisir, là. Ils réagissent avec NaCl d'une façon ou
du autre (ce que je propose depuis N posts) , ou pas ?
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-09 11:40:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Ca fait quoi une déchirure, permanente un mètre par ans pour
l'Atlantique  ?
ça expose de nouveau matériau a la surface. Bon, j'ai l'impression que
tu ralentis pour le plaisir, là. Ils réagissent avec NaCl d'une façon ou
du autre (ce que je propose depuis N posts) , ou pas ?
Oui biensur mais ce n'est pas le fait d'exposer de nouveau matériaux à
surface qui réagi avec le NaCl

De plus ce n'est pas si sur que ça, ça n'expose pas forcément de nouveau
matériaux, parce que les sédiments tombent en permanence donc ça s'ouvre
sous les sédiments. Le fond c'est toujours des sédiments même sur la dorsale

Est-ce que je donne la réponse ou je laisse chercher ?

A partir de maintenant la réponse me semble évidente

J'ai donné un sacré indice, qu'est ce que ça fait quand on déchire
quelque chose ?

J'ai dit aussi que c'était connu que depuis les années 80, réfléchissez
a ce qui a été découvert en géophysique, dans la années 80 et qui a
révolutionné par mal de choses en océanographie.

Ce soir parce que il faut que je parte au travail
Lucas Levrel
2017-12-10 12:39:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Sylvain
Ca fait quoi une déchirure, permanente un mètre par ans pour
l'Atlantique  ?
ça expose de nouveau matériau a la surface. Bon, j'ai l'impression que tu
ralentis pour le plaisir, là. Ils réagissent avec NaCl d'une façon ou du
autre (ce que je propose depuis N posts) , ou pas ?
Oui biensur mais ce n'est pas le fait d'exposer de nouveau matériaux à
surface qui réagi avec le NaCl
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte (qui répond à des
créationnistes qui prétendent démontrer que la Terre a ≈60 Ma) :
http://www2.asa3.org/archive/evolution/199606/0051.html
"The conversion of oceanic basalt to spilitic greenstone or amphibolite
involves the net transfer of Na+Mg+SO4 from seawater to rock and Ca+K from
rock to seawater."

Je ne suis pas compétent pour discuter la véracité de ce processus
géochimique.

Noter que les embruns seraient le second phénomène le plus important dans
l'extraction de sel de l'océan. L'auteur explique aussi qu'à l'échelle de
temps géologique l'enfouissement de mers asséchées est loin d'être
négligeable. (Il existe des startes contenant de l'ordre de 10¹⁸ kg quand
les échanges actuels de sel avec l'océan sont de l'ordre de 10¹¹ kg/an.)


P.-S. : ta proximité avec Pierre Thomas n'est pas un argument
scientifique. Soit le lecteur te considère de bonne foi et dans le vrai,
et tu n'auras pas à lui justifier la réponse à la devinette, soit il doute
et tu devras sortir des références (livres ou articles) (car s'il doute il
peut douter que tu tiennes l'info de Pierre Thomas) ! En ce qui me
concerne, à priori je suis prêt à accepter ta réponse sans justification,
de toute façon je n'aurais pas le temps de vérifier des références que tu
donnerais ;-)
--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
robby
2017-12-10 13:06:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte
et au cas où ce soit Sylvain qui chipotte sur le mot "expose": :-)
meme s'il y a des sédiments au fond, l'eau de mer y circule, et peut
donc atteindre ce qui est "exposé dessous".
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-10 14:35:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte
et au cas où ce soit Sylvain qui chipotte sur le mot "expose": :-)
meme s'il y a des sédiments au fond, l'eau de mer y circule, et peut
donc atteindre ce qui est "exposé dessous".
Oui mais ce n'est pas exposé directement sur le fond des l'Océans.

La dorsal s'ouvre d'environ 1 mètre par ans, l'eau de mer entre dans les
fissurations.

L'ordre de grandeur du débit est celui d'un grand fleuve en permanence.

La pression et la température fait réagir le sel de l'eau mer avec le
basalte et la péridotite ( spilitic greenstone c'est la péridotite ) la
péridotite est la roche principale qui constitue le manteau et donc qui
forme lithosphère au niveau des dorsales. Le Basalte se trouvant souvent
en fusion partiel dans les couches hautes du manteau.

Avec la température et la pression et la fermeture des fissurations a
mesure que la plaque tectonique avance, celle ci étant d'abord tirée et
ensuite comprimée, l'eau ressort par les cheminées hydrothermales de
part et d'autre des dorsales, mais sans le NaCl
robby
2017-12-10 17:50:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Oui mais ce n'est pas exposé directement sur le fond des l'Océans.
La dorsal s'ouvre d'environ 1 mètre par ans, l'eau de mer entre dans les
fissurations.
donc tu chipotais, j'avais bon depuis le jour 1 (sans les détails).

exposé = exposé à l'interaction avec l'océan.
Sinon, on pourrait toujours dire que rien n'est jamais exposé, par
exemple parcequ'il y a tj une couche d'oxyde ou autre.
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-10 18:23:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by Sylvain
Oui mais ce n'est pas exposé directement sur le fond des l'Océans.
La dorsal s'ouvre d'environ 1 mètre par ans, l'eau de mer entre dans
les fissurations.
donc tu chipotais, j'avais bon depuis le jour 1 (sans les détails).
exposé = exposé à l'interaction avec l'océan.
Sinon, on pourrait toujours dire que rien n'est jamais exposé, par
exemple parcequ'il y a tj une couche d'oxyde ou autre.
Oui tu as trouvé mais partiellement

Le fait que dans l'explication il y ai une partie hydrothermale est
fondamentale. Sans la température et la pression le processus
n'existerai pas ou serait trop lent pour avoir un effet.

C'est la découvertes des sources hydrothermales océaniques et la
compréhension de leur physique, qui a permit de comprendre comment le
sel ne s'accumulait pas dans les océans. Avant la connaissance des
sources hydrothermales le phénomène n'était pas compris même avec la
connaissance des dorsales.
Cl.Massé
2017-12-10 20:20:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Le fait que dans l'explication il y ai une partie hydrothermale est
fondamentale. Sans la température et la pression le processus n'existerai
pas ou serait trop lent pour avoir un effet.
C'est la découvertes des sources hydrothermales océaniques et la
compréhension de leur physique, qui a permit de comprendre comment le sel
ne s'accumulait pas dans les océans. Avant la connaissance des sources
hydrothermales le phénomène n'était pas compris même avec la connaissance
des dorsales.
Il y a d'autres mécanismes de disparition du sel. Le deuxième en importance
est donc celui que j'ai donné en premier: les embruns créés par les bulles.
Et il y a aussi la sédimentation du sel gemme dans les eaux confinées, ma
deuxième réponse. Les sources hydrothermales ne peuvent donc pas expliquer
seules la salinité de l'océan. C'est le problème quand on croit détenir la
vérité d'une source sure. La plupart du temps, cette source ne se préoccupe
que de sa petite gloriole et de contredire les théories établies, et encore
faut-il maitriser le contexte. Ça ne pourra jamais remplacer une culture
accumulée par l'étude et l'effort. Il y a les chercheurs, et il y a les
hâbleurs.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
jc_lavau
2017-12-17 13:45:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by robby
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte
et au cas où ce soit Sylvain qui chipotte sur le mot "expose": :-)
meme s'il y a des sédiments au fond, l'eau de mer y circule, et peut
donc atteindre ce qui est "exposé dessous".
Oui mais ce n'est pas exposé directement sur le fond des l'Océans.
La dorsal s'ouvre d'environ 1 mètre par ans, l'eau de mer entre dans les
fissurations.
L'ordre de grandeur du débit est celui d'un grand fleuve en permanence.
La pression et la température fait réagir le sel de l'eau mer avec le
basalte et la péridotite ( spilitic greenstone c'est la péridotite ) la
péridotite est la roche principale qui constitue le manteau et donc qui
forme lithosphère au niveau des dorsales. Le Basalte se trouvant souvent
en fusion partiel dans les couches hautes du manteau.
Avec la température et la pression et la fermeture des fissurations a
mesure que la plaque tectonique avance, celle ci étant d'abord tirée et
ensuite comprimée, l'eau ressort par les cheminées hydrothermales de
part et d'autre des dorsales, mais sans le NaCl
La totalité des preuves, comme des évaluations chiffrées manquent.

Prétendre que le tenseur des contraintes au milieu de la dorsale est de
trace négative, en traction est conforme avec une autre affirmation de
Thomas, que c'est la coulée des éclogites qui est le moteur des
subductions, et que les subductions sont le moteur mécanique de la
convection. C'est indispensable pour affirmer que cela fissure et que de
l'eau se précipite dans ces fissures.
Toutefois c'est contradictoire avec le fait que sur le plan vertical, ce
sont bien des dorsales, en relief sous-marin.

Le seul fait qui soit certain n'est pas la contrainte moyenne, le tiers
de la trace du tenseur, mais son déviateur : en traction en direction
Est-Ouest pour l'Atlantique, en compression sur l'axe vertical, et
inconnu sur l'axe nord-Sud.

Thomas ou son interprète Sylvain ne prouvent rien sur les débits des
souffleurs, ni sur leurs teneurs en sels minéraux.
Rien n'est prouvé non plus sur les échanges de cations, les compositions
chimiques avant et après.
Encore moins est prouvé sur l'évacuation éventuelle des ions chlorures.
Excepté la sodalite, aucune structure de silicate n'est accueillante
pour ces gros anions.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
jc_lavau
2017-12-17 13:47:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Post by Sylvain
Post by robby
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte
et au cas où ce soit Sylvain qui chipotte sur le mot "expose": :-)
meme s'il y a des sédiments au fond, l'eau de mer y circule, et peut
donc atteindre ce qui est "exposé dessous".
Oui mais ce n'est pas exposé directement sur le fond des l'Océans.
La dorsal s'ouvre d'environ 1 mètre par ans, l'eau de mer entre dans
les fissurations.
Non, 3 à 4 cm par an sur l'Atlantique Nord.
Nulle part un mètre par an.
Post by jc_lavau
Post by Sylvain
L'ordre de grandeur du débit est celui d'un grand fleuve en permanence.
La pression et la température fait réagir le sel de l'eau mer avec le
basalte et la péridotite ( spilitic greenstone c'est la péridotite )
la péridotite est la roche principale qui constitue le manteau et donc
qui forme lithosphère au niveau des dorsales. Le Basalte se trouvant
souvent en fusion partiel dans les couches hautes du manteau.
Avec la température et la pression et la fermeture des fissurations a
mesure que la plaque tectonique avance, celle ci étant d'abord tirée
et ensuite comprimée, l'eau ressort par les cheminées hydrothermales
de part et d'autre des dorsales, mais sans le NaCl
La totalité des preuves, comme des évaluations chiffrées manquent.
Prétendre que le tenseur des contraintes au milieu de la dorsale est de
trace négative, en traction est conforme avec une autre affirmation de
Thomas, que c'est la coulée des éclogites qui est le moteur des
subductions, et que les subductions sont le moteur mécanique de la
convection. C'est indispensable pour affirmer que cela fissure et que de
l'eau se précipite dans ces fissures.
Toutefois c'est contradictoire avec le fait que sur le plan vertical, ce
sont bien des dorsales, en relief sous-marin.
Le seul fait qui soit certain n'est pas la contrainte moyenne, le tiers
de la trace du tenseur, mais son déviateur : en traction en direction
Est-Ouest pour l'Atlantique, en compression sur l'axe vertical, et
inconnu sur l'axe nord-Sud.
Thomas ou son interprète Sylvain ne prouvent rien sur les débits des
souffleurs, ni sur leurs teneurs en sels minéraux.
Rien n'est prouvé non plus sur les échanges de cations, les compositions
chimiques avant et après.
Encore moins est prouvé sur l'évacuation éventuelle des ions chlorures.
Excepté la sodalite, aucune structure de silicate n'est accueillante
pour ces gros anions.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Sylvain
2017-12-17 15:54:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Non, 3 à 4 cm par an sur l'Atlantique Nord.
Nulle part un mètre par an.
Mea culpa

Effectivement l'ordre de grandeur est de 1cm/an pour les moins rapides
et 10cm/an pour les plus rapides

Sylvain
2017-12-10 14:38:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte (qui répond à des
http://www2.asa3.org/archive/evolution/199606/0051.html
"The conversion of oceanic basalt to spilitic greenstone or amphibolite
involves the net transfer of Na+Mg+SO4 from seawater to rock and Ca+K
from rock to seawater."
Merci pour le lien

Ca confirme ce que pensait, mais il manque le fait que l'eau entre dans
la fissurations et ressort par les sources hydrothermales.

Je l'ai expliqué en réponse a robby
Lucas Levrel
2017-12-10 22:02:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte (qui répond à des
http://www2.asa3.org/archive/evolution/199606/0051.html
"The conversion of oceanic basalt to spilitic greenstone or amphibolite
involves the net transfer of Na+Mg+SO4 from seawater to rock and Ca+K from
rock to seawater."
Merci pour le lien
Ca confirme ce que pensait, mais il manque le fait que l'eau entre dans la
fissurations et ressort par les sources hydrothermales.
Je suppose que c'est expliqué dans les références données. Là c'est juste
un courrier...
Post by Sylvain
Je l'ai expliqué en réponse a robby
Vu.
--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
Sylvain
2017-12-10 14:54:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lucas Levrel
C'est pourtant le mécanisme dominant d'après ce texte (qui répond à des
http://www2.asa3.org/archive/evolution/199606/0051.html
"The conversion of oceanic basalt to spilitic greenstone or amphibolite
involves the net transfer of Na+Mg+SO4 from seawater to rock and Ca+K
from rock to seawater."
Amphibolite c'est du basalte

Il existe deux sortes de basalte, pyroxène et amphibole
Post by Lucas Levrel
P.-S. : ta proximité avec Pierre Thomas n'est pas un argument
scientifique. Soit le lecteur te considère de bonne foi et dans le vrai,
et tu n'auras pas à lui justifier la réponse à la devinette, soit il
doute et tu devras sortir des références (livres ou articles) (car s'il
doute il peut douter que tu tiennes l'info de Pierre Thomas) ! En ce qui
me concerne, à priori je suis prêt à accepter ta réponse sans
justification, de toute façon je n'aurais pas le temps de vérifier des
références que tu donnerais ;-)
Le lien que tu as donné confirme ce que je pensais. L'explication je la
tien du Prof Pi Th (merci de ne pas exposer son nom au moteurs de
recherche) en personne. Va voir sur le site de l'ENS-Lyon à deux
reprises les photos de la semaines, sont des photos que dont je suis
l'auteur.

L'explication est difficile a trouver sur internet et très peut connue,
je voulais vous en faire profiter ici et plutôt que de donner la réponse
directement je vous ai laisser chercher pour les gens qui aiment
réfléchir, rien de plus.
robby
2017-12-10 17:52:04 UTC
Permalink
Raw Message
L'explication je la tizn du
Prof Pi Th (merci de ne pas exposer son nom au moteurs de
recherche) en personne.
Quelle drôle d'idée !
C'est un personnage public, il a un site web, des livres chez amazon,
des articles en lignes, 350.000 références google avec son titre,
pourquoi diable ne voudrait-il pas être trouvé par les moteurs de
recherche ?
https://www.google.fr/search?safe=off&q=pierre+thomas+géologue
--
Fabrice
Sylvain
2017-12-10 18:17:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
L'explication je la tizn du
 Prof Pi Th (merci de ne pas exposer son nom au moteurs de recherche)
en personne.
Quelle drôle d'idée !
C'est un personnage public, il a un site web, des livres chez amazon,
des articles en lignes, 350.000 références google avec son titre,
pourquoi diable ne voudrait-il pas être trouvé par les moteurs de
recherche ?
https://www.google.fr/search?safe=off&q=pierre+thomas+géologue
Juste une question de respect c'est tout. Moi-même je n'expose pas mon
nom ici, certain le connaissent parce que je leur ai dit, mais eux même
ne l'expose pas

Sur f.r.a le général cinq étoiles qui est passé plusieurs fois dans
"c'est dans l'air" une fois j'ai écris son nom en toutes lettres. Il me
l'a reproché. Maintenant je ne le fais plus sans l'accord de la
personne. C'est tout
robby
2017-12-10 19:49:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Juste une question de respect c'est tout. Moi-même je n'expose pas mon
nom ici, certain le connaissent parce que je leur ai dit, mais eux même
ne l'expose pas
Sur f.r.a le général cinq étoiles qui est passé plusieurs fois dans
"c'est dans l'air" une fois j'ai écris son nom en toutes lettres. Il me
l'a reproché. Maintenant je ne le fais plus sans l'accord de la
personne. C'est tout
je vois. Mais ce qui pourrait poser probleme, c'est de dire "prenom nom
m'a dit que". Pas de juste mentionner le nom d'un chercheur / professeur
et ses thématiques.
--
Fabrice
Cl.Massé
2017-12-10 20:36:12 UTC
Permalink
Raw Message
Juste une question de respect c'est tout. Moi-même je n'expose pas mon nom
ici,
C'est contraire à la Nétiquette.
certain le connaissent parce que je leur ai dit, mais eux même ne l'expose
pas
Sur f.r.a le général cinq étoiles qui est passé plusieurs fois dans "c'est
dans l'air" une fois j'ai écris son nom en toutes lettres. Il me l'a
reproché. Maintenant je ne le fais plus sans l'accord de la personne.
C'est tout
Il peut reprocher ce qu'il veut, mais rien n'empêche d'écrire un nom en
toutes lettres quand il n'y a pas de mise en cause ou d'atteinte à la vie
privée, quel que soit le nombre d'étoiles. Il n'est pas dans son régiment,
sur Internet il est un citoyen ordinaire, il faut qu'il se calme. C'est lui
qui a un devoir de réserve, personne d'autre.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Maboule
2017-12-09 18:40:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by robby
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
emporté par la subduction, et réciproquement les dorsales amènent de
fraiches surfaces à ensemencer ?
Ce n'est pas cela
Ce n'est pas la subduction, si c'était la subduction, cela voudrait dire
que ce sont des sédiments qui tombent sur les nouvelles surfaces
produite par les dorsales et emmener par la subduction, mais on a dit
que ce n'était pas les sédiments
Mais on si rapproche beaucoup
Qu'est ce que ça fait une dorsale ?
ça fait mal ua dos :-(
Stanislas
2017-12-11 15:24:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Sylvain
Post by robby
Post by Sylvain
Alors comment disparait le NaCl ?
emporté par la subduction, et réciproquement les dorsales amènent de
fraiches surfaces à ensemencer ?
Ce n'est pas cela
Ce n'est pas la subduction, si c'était la subduction, cela voudrait dire
que ce sont des sédiments qui tombent sur les nouvelles surfaces produite
par les dorsales et emmener par la subduction, mais on a dit que ce n'était
pas les sédiments
Mais on si rapproche beaucoup
Qu'est ce que ça fait une dorsale ?
ça fait mal ua dos :-(
Et puis peu importe que la mer soit salée.
Moi je bois du Beaujolais :-)
RH
2017-12-12 19:07:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Il y a bien eu une évolution toujours plus sodique de l'eau de
mer.
Dans les parois de nos cellules, notamment des axones de neurones, il y
a bien des pompes à sodium, des pompes à calcium, pas de pompes à
potassium. D'un point de vue évolutif, comment expliques tu cela ?
......
Ce n'est pas tout à fait juste. Il y a bien des pompes à potassium, ou
plutôt des enzymes membranaires qui effectuent un échange K+ / Na+.

Un outil essentiel de la membrane plasmique des cellules animales, a
pour effet d'entretenir sa polarisation, positive à l'extérieur par
rapport au cytoplasme. C'est une ATPase P. Un type particulier d'ATPase,
hydrolysant l'ATP en ADP et phosphate. C'est une question compliquée. Il
existe plusieurs types d'ATPases, de type P, V, F, AAA.... actives dans
des fonctions spécialisées de bioénergétique.

Particulièrement importantes sont les ATPases F (FoF1), dites ATP
synthases, présentes dans les mitochondries et membranes bactériennes.
Elles marchent en sens inverse, rechargent l'ADP en ATP aux dépens d'un
potentiel membranaire qui pousse des protons de l'autre côté de la
membrane.

Mais revenons à l'ATPase P qui fait entrer dans la cellule 2 K+ pour 3
ions Na+, qui sont éjectés en sens contraires. Elle polarise donc la
membrane positivement vers l'extérieur. L'enzyme oscille entre deux
états conformationnels. Dans le premier les ions sodium sont liés du
côté interne de la membrane. Après phosphorylation de la protéine à
partir d'ATP, le changement de conformation provoque la libération du
sodium vers l'extérieur et la fixation à la place de deux ions
potassium. Puis retour au point de départ.

La fixation des K+ sur son ATPase est bloquée par un inhibiteur
caractéristique, l'ouabaïne. Aussi par le vanadate. La présence des
ATPases P est universelle, des archées aux mammifères. Bien entendu leur
rôle dans les neurones est essentiel.

Ces enzymes sont codées par des gènes multiples, mais montrent un net
conservatisme en allant des poissons jusqu'aux mammifères. Un indice de
plus du conservatisme évolutif.

--
Stanislas
2017-12-08 12:04:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
Parce que l'eau évaporée retourne aux océans par les fleuves :-)
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-08 13:01:04 UTC
Permalink
Raw Message
Étant donné que l'eau est strictement vital quoique une toute petite
fraction de l'eau sur terre
En est-elle empoisonnée pour toute chose vivante du sel justement et tout le
monde sur terre
En a-t-il absolument besoin du sel a vivre évidemment en très petit montant
et l'eau de la mer

En a-t-il plus de manières aux alentours de soixante-dix fois plus en plus
large montant d'autres
Éléments néanmoins proportions des sels ainsi que de ces minéraux dans le
tissu de l'existence
En sont-ils strictement similaires à l'eau de la mer étant donné que n'y en
a-t-il de l'eau sur terre

Exactement que un milliards trois cents millions kilomètres cubes ni moins
ni plus d'où système
Pour ainsi dire n'y est-il que strictement verrouillé où n'y puisse-t-on ni
rajouter ni en soustraire
Cependant l'eau potable a-t-il été aux alentours depuis que la terre ayant
pu faire son apparition
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
Parce que l'eau évaporée retourne aux océans par les fleuves :-)
Arthur
2017-12-08 15:50:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
A cause des animaux marins.
--
Arthur
jc_lavau
2017-12-08 16:07:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc
le sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
C'est un vieux classique de la géochimie.
La flore et la faune précipitent les cations Ca^++ et Mg^++ .
Les néosynthèses argileuses piègent le K^+, qui après subduction est
recyclé en volcans gris, et en plutons granitiques ==> croissance de la
croûte continentale, et épuisement progressif du manteau en K.
SO_4^-- donne bien du sulfate de calcium ==> évaporites de gypse.

==> reste en solution Na^+ et Cl^-, dont la teneur n'a cessé de croître
aux cours des derniers milliards d'années.
Aucun organisme vivant n'a une telle force ionique que l'eau de mer dans
ses liquides intracellulaires. Ils sont donc bien des fossiles des
époques où la mer était bien moins salée, et bien moins sodique.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Cl.Massé
2017-12-08 23:52:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
Les gisements de sel gemme ont en fait été créés par l'évaporation de l'eau
de l'océan emprisonné dans des mers intérieures. Sans ces gisements, qui se
dissolvent dans les cours d'eau, la salinité de l'océan n'augmenterait pas.
Il y a donc un cycle à l'échelle des âges géologiques. Seul le sodium pose
un problème car tous ses sels sont solubles. Les autres métaux sont
précipités par l'apport continu de différents anions.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Sylvain
2017-12-09 07:53:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Les gisements de sel gemme ont en fait été créés par l'évaporation de
l'eau de l'océan emprisonné dans des mers intérieures. Sans ces
gisements, qui se dissolvent dans les cours d'eau, la salinité de
l'océan n'augmenterait pas. Il y a donc un cycle à l'échelle des âges
géologiques. Seul le sodium pose un problème car tous ses sels sont
solubles. Les autres métaux sont précipités par l'apport continu de
différents anions.
Oui il y a un "cycle" enfin tout dépend a quelle échelle de temps.

Ce ne sont pas les mers intérieurs qui font disparaitre le sel des océans.

Et ce ne sont pas les gisements de sel gemme qui apportent le sel aux
eaux des rivières.

Ce sont des phénomènes ponctuels irréguliers. La Méditerranée c'est
vidée il y a dix millions d'années par évaporation et a laissée des
poches de sel sous l'épaisseur des sédiments
Cl.Massé
2017-12-09 19:52:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Cl.Massé
Les gisements de sel gemme ont en fait été créés par l'évaporation de
l'eau de l'océan emprisonné dans des mers intérieures. Sans ces
gisements, qui se dissolvent dans les cours d'eau, la salinité de
l'océan n'augmenterait pas. Il y a donc un cycle à l'échelle des âges
géologiques. Seul le sodium pose un problème car tous ses sels sont
solubles. Les autres métaux sont précipités par l'apport continu de
différents anions.
Oui il y a un "cycle" enfin tout dépend a quelle échelle de temps.
Ce ne sont pas les mers intérieurs qui font disparaitre le sel des océans.
Tu veux dire que les mers intérieures ne font pas disparaitre de sel? Bien
sûr que si. Leur eau d'évaporation retombe en majeure partie sur les océans
alors qu'elle n'y a pas été prélevée. La mer n'a d'ailleurs pas besoin
d'être complètement fermée, une crique, un fjord, un lagon, ou tout
simplement un marais salant font l'affaire. Quand un continent s'affaisse,
il se crée de nombreuses eaux intérieures, ce qui fait qu'à certaines
périodes, la salinité a pu décroitre. Ça devient un problème quantitatif.
Post by Sylvain
Et ce ne sont pas les gisements de sel gemme qui apportent le sel aux eaux
des rivières.
Ce sont des phénomènes ponctuels irréguliers. La Méditerranée c'est vidée
il y a dix millions d'années par évaporation et a laissée des poches de
sel sous l'épaisseur des sédiments
-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-09 10:34:37 UTC
Permalink
Raw Message
Néanmoins n'en est-il que pour la raison suivante et pourquoi l'eau qui n'en
est-elle
En a-t-elle une tension en surface puisque les molécules à la surface y en
sont-elles
Avec puissance attirées par les molécules du dessous et d'à côté que par
molécules

De l'air au dessus et ce qui en est-il susceptible en créer une assez forte
membrane
Supporter les insectes en traverser les roches en laisse-t-il strictement
les cellules
De l'eau dangereusement courtes qu'en puissent-elles s'en prendre à leur
normale

Fonction d'où juste quatre-vingt-dix pour cent de toute l'eau de la terre en
est-elle
Dans les mers dont la plus grande partie en est-elle dans le pacifique pour
en être
Plus grande où toutes masses de la terre mises ensemble puisque les eaux
encore

Ensemble sur le pacifique prennent-elles plus de la moitié de l'océan en
l'occurrence
Cinquante-et-un virgule six pour cent ainsi que l'atlantique a-t-il
vingt-trois virgule six
Pour cent et l'océan indien en contient-il vingt-et-un virgule deux pour
cent en laisser

juste trois virgule six pour cent comptant pour toutes les autres mers dont
la moyenne
Profondeur des océans est-elle trois vigule quatre-vingt-six kilomètres avec
pacifique
En moyenne d'environ trois cent mètres plus profond que l'océan indien et
l'atlantique
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by Sylvain
Tous les Océans du monde sont des bassins de concentrations, l'eau des
fleuves arrive légèrement salée. L'eau s'évapore depuis les Océans donc le
sel se concentre dans les Océans.
Alors pourquoi les Océans ne sont pas arrivés à saturation de sel ?
Les gisements de sel gemme ont en fait été créés par l'évaporation de l'eau
de l'océan emprisonné dans des mers intérieures. Sans ces gisements, qui se
dissolvent dans les cours d'eau, la salinité de l'océan n'augmenterait pas.
Il y a donc un cycle à l'échelle des âges géologiques. Seul le sodium pose
un problème car tous ses sels sont solubles. Les autres métaux sont
précipités par l'apport continu de différents anions.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Loading...