Discussion:
Une balle de plomb fond-elle lors de son impact sur une cible indéformable
Add Reply
ChP
2018-01-02 12:10:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bonjour à toutes et à tous,

Dans un forum, j'ai dit qu'une balle de plomb pouvait fondre lors de son
impact sur une cible indéformable. Je me suis appuyé sur deux formules
simples :

Si l'énergie vaut m . V²/2 et aussi Cm . dT . m, on a dT = V² / (2 . Cm)

En prenant une vitesse de 300 m/s et la Chaleur massique Cm du plomb =
129 J/kg/°K, cela nous fait (transformation adiabatique car se réalisant
en quelques dizaines de microsecondes):

dT = 300² / (2 . 129) = 350 °C pour une température de fusion de 327 °C.
Donc, possible ...

D'aucuns me répondent que l'énergie cinétique sert à la déformation
plutôt qu'à l'élévation de température.

Ce qui me choque dans ce raisonnement, est que la déformation engendre
de la chaleur et donc contribue à la possible fonte.

Ayant largement dépassé mes connaissances en physique, avez-vous des
arguments, des liens de référence qui infirmeraient ou confirmeraient
mes dires.

Cordialement.

Pierre
jc_lavau
2018-01-02 12:20:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by ChP
Bonjour à toutes et à tous,
Dans un forum, j'ai dit qu'une balle de plomb pouvait fondre lors de son
impact sur une cible indéformable. Je me suis appuyé sur deux formules
Si l'énergie vaut m . V²/2 et aussi Cm . dT . m, on a dT = V² / (2 . Cm)
En prenant une vitesse de 300 m/s et la Chaleur massique Cm du plomb  =
129 J/kg/°K, cela nous fait (transformation adiabatique car se réalisant
dT = 300² / (2 . 129) = 350 °C pour une température de fusion de 327 °C.
Donc, possible ...
D'aucuns me répondent que l'énergie cinétique sert à la déformation
plutôt qu'à l'élévation de température.
Ce qui me choque dans ce raisonnement, est que la déformation engendre
de la chaleur et donc contribue à la possible fonte.
Ayant largement dépassé mes connaissances en physique, avez-vous des
arguments, des liens de référence qui infirmeraient ou confirmeraient
mes dires.
Cordialement.
Pierre
Bonjour Pierre et bonne année.
La déformation ne rajoute que peu d'énergie potentielle sous forme de
mauvais cristal. Et justement vers 350°C dans le plomb, le mauvais
cristal ne le reste pas longtemps. Donc tu peux tout convertir en
chaleur sans crainte. Je ne vérifie pas davantage tes calculs.
Par ailleurs on trouve des photos et vidéos par des dingues des armes,
et les déformations sont impressionnantes.
Les balles d'un fusil d'assaut emportent davantage d'énergie que cela.
Ceci dit, leur munitions sont chemisées.
Tu as dû prendre une arme de poing ?
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
ChP
2018-01-03 08:17:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Post by ChP
Bonjour à toutes et à tous,
Dans un forum, j'ai dit qu'une balle de plomb pouvait fondre lors de
son impact sur une cible indéformable. Je me suis appuyé sur deux
Si l'énergie vaut m . V²/2 et aussi Cm . dT . m, on a dT = V² / (2 . Cm)
En prenant une vitesse de 300 m/s et la Chaleur massique Cm du plomb
= 129 J/kg/°K, cela nous fait (transformation adiabatique car se
dT = 300² / (2 . 129) = 350 °C pour une température de fusion de 327
°C. Donc, possible ...
D'aucuns me répondent que l'énergie cinétique sert à la déformation
plutôt qu'à l'élévation de température.
Ce qui me choque dans ce raisonnement, est que la déformation engendre
de la chaleur et donc contribue à la possible fonte.
Ayant largement dépassé mes connaissances en physique, avez-vous des
arguments, des liens de référence qui infirmeraient ou confirmeraient
mes dires.
Cordialement.
Pierre
Bonjour Pierre et bonne année.
La déformation ne rajoute que peu d'énergie potentielle sous forme de
mauvais cristal. Et justement vers 350°C dans le plomb, le mauvais
cristal ne le reste pas longtemps. Donc tu peux tout convertir en
chaleur sans crainte. Je ne vérifie pas davantage tes calculs.
Par ailleurs on trouve des photos et vidéos par des dingues des armes,
et les déformations sont impressionnantes.
Les balles d'un fusil d'assaut emportent davantage d'énergie que cela.
Ceci dit, leur munitions sont chemisées.
Tu as dû prendre une arme de poing ?
Merci Jacques pour ces précisions et bonne année à toi.

D'autres avis ?

Cordialement.

Pierre
Cl.Massé
2018-01-03 17:10:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by ChP
Bonjour à toutes et à tous,
Dans un forum, j'ai dit qu'une balle de plomb pouvait fondre lors de son
impact sur une cible indéformable. Je me suis appuyé sur deux formules
Si l'énergie vaut m . V²/2 et aussi Cm . dT . m, on a dT = V² / (2 . Cm)
En prenant une vitesse de 300 m/s et la Chaleur massique Cm du plomb =
129 J/kg/°K, cela nous fait (transformation adiabatique car se réalisant
dT = 300² / (2 . 129) = 350 °C pour une température de fusion de 327 °C.
Donc, possible ...
D'aucuns me répondent que l'énergie cinétique sert à la déformation plutôt
qu'à l'élévation de température.
Ce qui me choque dans ce raisonnement, est que la déformation engendre de
la chaleur et donc contribue à la possible fonte.
L'énergie de la déformation peut être stockée sous deux formes différentes:
en énergie mécanique potentielle si la déformation est élastique, ou en
chaleur si elle ne l'est pas. La déformation n'est manifestement pas
élastique, car la balle rebondirait à la vitesse où elle arrive, donc
l'énergie est transformée en chaleur. Demande-leur donc, puisque selon eux
l'énergie cinétique sert à la déformation, comment on peut la récupérer
ensuite, étant donné que l'énergie est conservée.
Post by ChP
Ayant largement dépassé mes connaissances en physique, avez-vous des
arguments, des liens de référence qui infirmeraient ou confirmeraient mes
dires.
-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
ChP
2018-01-03 18:21:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by ChP
Bonjour à toutes et à tous,
Dans un forum, j'ai dit qu'une balle de plomb pouvait fondre lors de son
impact sur une cible indéformable. Je me suis appuyé sur deux formules
Si l'énergie vaut m . V²/2 et aussi Cm . dT . m, on a dT = V² / (2 . Cm)
En prenant une vitesse de 300 m/s et la Chaleur massique Cm du plomb  =
129 J/kg/°K, cela nous fait (transformation adiabatique car se réalisant
dT = 300² / (2 . 129) = 350 °C pour une température de fusion de 327
°C. Donc, possible ...
D'aucuns me répondent que l'énergie cinétique sert à la déformation plutôt
qu'à l'élévation de température.
Ce qui me choque dans ce raisonnement, est que la déformation engendre de
la chaleur et donc contribue à la possible fonte.
en énergie mécanique potentielle si la déformation est élastique, ou en
chaleur si elle ne l'est pas. La déformation n'est manifestement pas
élastique, car la balle rebondirait à la vitesse où elle arrive, donc
l'énergie est transformée en chaleur. Demande-leur donc, puisque selon eux
l'énergie cinétique sert à la déformation, comment on peut la récupérer
ensuite, étant donné que l'énergie est conservée.
C'est clair, s'il n'y a pas d'énergie cinétique restituée, la
conservation de l'énergie fait que celle-ci est convertie en chaleur.

Peut-être l'onde de choc en accapare-t-elle une partie ?

Cordialement.

Pierre
Post by Cl.Massé
Post by ChP
Ayant largement dépassé mes connaissances en physique, avez-vous des
arguments, des liens de référence qui infirmeraient ou confirmeraient mes
dires.
-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Loading...