Discussion:
Quand des vagues de sillage arrivent à la côte
Add Reply
jc_lavau
2017-12-08 22:09:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte, j'avais noté
voici bien vingt ans, que la vitesse de groupe diffère de la vitesse des
crêtes.

Si mes souvenirs sont valides, mais merci de confirmer ou infirmer selon
vos observations, le groupe est plus rapide que les crêtes, au moins en
arrivant sur la remontée des fonds : les crêtes naissent à l'avant du
groupe de vagues, et meurent à l'arrière.

Depuis, je n'ai plus d'accès à la mer depuis dix ans : on a vendu la
pinède.

Or la divergence entre vitesse de groupe et vitesse de phase est
rigoureusement l'inverse pour les électrons. L'onde de phase rattrape et
dépasse l'enveloppe du groupe.
Là je relis la thèse de Louis de Broglie, 1924, à l'occasion de la
traduction du manuel, je découvre avec horreur mes infidélités à
l'original, et de plus je découvre que son exposé reposait sur
l'implicite d'une propagation en onde plane. Bah wi, quand un électron
se rend d'un endroit à un autre, il se propage en onde plane dans son
fuseau de Fermat. Ce qui contredit l'implicite corpusculaire que de
Broglie charia jusqu'à la fin de sa carrière.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
jc_lavau
2017-12-08 22:38:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte, j'avais noté
voici bien vingt ans, que la vitesse de groupe diffère de la vitesse des
crêtes.
Si mes souvenirs sont valides, mais merci de confirmer ou infirmer selon
vos observations, le groupe est plus rapide que les crêtes, au moins en
arrivant sur la remontée des fonds : les crêtes naissent à l'avant du
groupe de vagues, et meurent à l'arrière.
Depuis, je n'ai plus d'accès à la mer depuis dix ans : on a vendu la
pinède.
Or la divergence entre vitesse de groupe et vitesse de phase est
rigoureusement l'inverse pour les électrons. L'onde de phase rattrape et
dépasse l'enveloppe du groupe.
Là je relis la thèse de Louis de Broglie, 1924, à l'occasion de la
traduction du manuel, je découvre avec horreur mes infidélités à
l'original, et de plus je découvre que son exposé reposait sur
l'implicite d'une propagation en onde plane. Bah wi, quand un électron
se rend d'un endroit à un autre, il se propage en onde plane dans son
fuseau de Fermat. Ce qui contredit l'implicite corpusculaire que de
Broglie charria jusqu'à la fin de sa carrière.
Charria.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
robby
2017-12-09 09:39:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte, j'avais noté
voici bien vingt ans, que la vitesse de groupe diffère de la vitesse des
crêtes.
Si mes souvenirs sont valides, mais merci de confirmer ou infirmer selon
vos observations, le groupe est plus rapide que les crêtes
non c'est le contraire:
en eau profonde, pour les ondes de gravité (i.e. ni capillaires ni
marrées et tsunami), la vitesse de groupe est la moitié de la vitesse de
phase.

quand l'hypothese deep water n'est pas valide, l'expression est un peu
plus compliquée, mais Vg reste inférieur a Vphi (a l'inverse des
capillaires).
https://en.wikipedia.org/wiki/Dispersion_(water_waves)
Post by jc_lavau
les crêtes naissent à l'avant du
groupe de vagues, et meurent à l'arrière.
c'est l'inverse. ça, c'est pour les capillaires.
Post by jc_lavau
Or la divergence entre vitesse de groupe et vitesse de phase est
rigoureusement l'inverse pour les électrons. L'onde de phase rattrape et
dépasse l'enveloppe du groupe.
pour la dispersion en général:
https://en.wikipedia.org/wiki/Dispersion_relation

( désolé pour les wikipedia en anglais, mais les pages sont bien plus
complètes ).
--
Fabrice
jcr56
2017-12-25 21:46:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte, j'avais noté
voici bien vingt ans, que la vitesse de groupe diffère de la vitesse des
crêtes.
Si mes souvenirs sont valides, mais merci de confirmer ou infirmer selon
vos observations, le groupe est plus rapide que les crêtes, au moins en
arrivant sur la remontée des fonds : les crêtes naissent à l'avant du
groupe de vagues, et meurent à l'arrière.
Depuis, je n'ai plus d'accès à la mer depuis dix ans : on a vendu la
pinède.
Or la divergence entre vitesse de groupe et vitesse de phase est
rigoureusement l'inverse pour les électrons. L'onde de phase rattrape et
dépasse l'enveloppe du groupe.
Là je relis la thèse de Louis de Broglie, 1924, à l'occasion de la
traduction du manuel, je découvre avec horreur mes infidélités à
l'original, et de plus je découvre que son exposé reposait sur
l'implicite d'une propagation en onde plane. Bah wi, quand un électron
se rend d'un endroit à un autre, il se propage en onde plane dans son
fuseau de Fermat. Ce qui contredit l'implicite corpusculaire que de
Broglie charia jusqu'à la fin de sa carrière.
et j'étais passé a coté de ça depuis tout ce temps ..... flute alors
.... merci , et bon Noel qd meme .....
--
jean-claude
http://auppt56.blogspot.fr/ Association
http://jiceherr.blogspot.fr/ récits
Souviens toi de te méfier

Prosper Mérimée
pinochio
2017-12-28 13:11:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte ,elle meurent et
c'est bien dommage parce que il y en a des belles !

a+ Pinocchio
Post by jc_lavau
Quand des vagues de sillage d'un navire arrivent à la côte, j'avais noté
voici bien vingt ans, que la vitesse de groupe diffère de la vitesse des
crêtes.
Si mes souvenirs sont valides, mais merci de confirmer ou infirmer selon
vos observations, le groupe est plus rapide que les crêtes, au moins en
arrivant sur la remontée des fonds : les crêtes naissent à l'avant du
groupe de vagues, et meurent à l'arrière.
Depuis, je n'ai plus d'accès à la mer depuis dix ans : on a vendu la
pinède.
Or la divergence entre vitesse de groupe et vitesse de phase est
rigoureusement l'inverse pour les électrons. L'onde de phase rattrape et
dépasse l'enveloppe du groupe.
Là je relis la thèse de Louis de Broglie, 1924, à l'occasion de la
traduction du manuel, je découvre avec horreur mes infidélités à
l'original, et de plus je découvre que son exposé reposait sur
l'implicite d'une propagation en onde plane. Bah wi, quand un électron
se rend d'un endroit à un autre, il se propage en onde plane dans son
fuseau de Fermat. Ce qui contredit l'implicite corpusculaire que de
Broglie charia jusqu'à la fin de sa carrière.
et j'étais passé a coté de ça depuis tout ce temps ..... flute alors ....
merci , et bon Noel qd meme .....
--
jean-claude
http://auppt56.blogspot.fr/ Association
http://jiceherr.blogspot.fr/ récits
Souviens toi de te méfier
Prosper Mérimée
Loading...