Discussion:
Superposition quantique et politique (Re: FNake news)
(trop ancien pour répondre)
K.
2018-01-21 10:11:00 UTC
Permalink
Raw Message
Non, il ne ment pas. Quand il dit "je suis socialiste", il est sincère.
Quand il dit "je ne suis pas socialiste", il est également sincère.
Vous qui avez un bagage scientifique, vous avez sans doute entendu
parler de la superposition des états quantiques.
La superposition d'états quantiques ne constitue pas une contradiction
logique. C'est une propriété physique qui n'existe qu'à l'échelle
atomique et sub atomique. Il n'y a pas de contradiction entre les deux
ou plusieurs états possibles. Par contre quand on affirme A et non A
cela constitue une contradiction. Or la pensée scientifique tient la
contradiction pour impossible. Donc soit Macron a délibérément menti,
soit plus grave encore sa pensée est non scientifique donc dangereuse.
Macron est un chat de Schrödinger, comme le prouve l'emploi de
l'expression "en même temps".

Son positionnement politique peut être admirablement décrit par le
formalisme de Dirac : 1/√2⋅(|gauche⟩ + |droite⟩), un même état
quantique pouvant posséder plusieurs valeurs pour une quantité
observable donnée.

Il s'agit bien entendu d'une métaphore, mais qui permet d'expliquer qu'il
n'y a pas de contradiction s'il dit une chose et son contraire : l'une ou
l'autre est vraie au moment où l'observateur (journaliste ou autre)
interagit avec sa pensée en posant une question précise, selon le
principe de la réduction du paquet d'ondes ou de la décohérence
quantique.
robby
2018-01-21 11:12:05 UTC
Permalink
Raw Message
Vous qui avez un bagage scientifique, vous avez sans doute entendu
parler de la superposition des états quantiques.
il existe des tas de domaines où on peu parler de superposition, soit
scalaire (via des fonctions de proba), soit vectorielles.

la mecaQ n'est qu'un cas particulier d'utilisation parmi d'autre, donc
inutile d'ésotériser en la ramenant.

( en plus la spécificité de la mécaQ est que quand on interagit
(normalement), le bazarre s'éfondre en état clair non superposé: je ne
sache pas que ça corresponde à ce que vous vouliez modéliser. )
--
Fabrice
Comte Ador-Mir de Bouh
2018-01-21 12:34:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K.
Il s'agit bien entendu d'une métaphore, mais qui permet
d'expliquer qu'il n'y a pas de contradiction s'il dit une chose
et son contraire
Halte-là, camarade ! Notre bien-aimé monarque ne dit pas une chose
et son contraire, il expose méthodiquement tous les éléments
d'une problèmatique avant de résoudre les contradictions dans une
synthèse éblouissante ; vos sarcasmes n'atteignent pas la
blancheur immaculée de sa Sainteté Emmanuel premier du nom.
Jean-Christophe
2018-01-21 12:42:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K.
il n'y a pas de contradiction
s'il dit une chose et son contraire
Bien sûr que si, puisqu'il soutient les deux en même temps.
Ce serait défendable si à un instant T il disait une chose,
puis à un instant T+Δt il disait le contraire de cette chose :
à aucun instant il n'y a contradiction.
(juste une oscillation, l'intégrale temporelle étant nulle)
François Guillet
2018-01-21 15:44:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Christophe
Post by K.
il n'y a pas de contradiction
s'il dit une chose et son contraire
Bien sûr que si, puisqu'il soutient les deux en même temps.
Problème relativiste. La simultanéité chez un observateur particulier
n'implique pas la simultanéité chez les autres.
Shampouineuses sans frontières
2018-01-21 15:35:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Comte Ador-Mir de Bouh
Post by K.
Il s'agit bien entendu d'une métaphore, mais qui permet
d'expliquer qu'il n'y a pas de contradiction s'il dit une chose
et son contraire
Halte-là, camarade ! Notre bien-aimé monarque ne dit pas une chose
et son contraire, il expose méthodiquement tous les éléments
d'une problèmatique avant de résoudre les contradictions dans une
synthèse éblouissante ; vos sarcasmes n'atteignent pas la
blancheur immaculée de sa Sainteté Emmanuel premier du nom.
Quand Macron dit le contraire de Macron, il s'agit de son jumeau,
Nordhal Macron.
--

Cardinal de Hère
2018-01-21 12:42:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K.
Non, il ne ment pas. Quand il dit "je suis socialiste", il est
sincère. Quand il dit "je ne suis pas socialiste", il est également
sincère.
Vous qui avez un bagage scientifique, vous avez sans doute entendu
parler de la superposition des états quantiques.
La superposition d'états quantiques ne constitue pas une contradiction
logique. C'est une propriété physique qui n'existe qu'à l'échelle
atomique et sub atomique. Il n'y a pas de contradiction entre les deux
ou plusieurs états possibles. Par contre quand on affirme A et non A
cela constitue une contradiction. Or la pensée scientifique tient la
contradiction pour impossible. Donc soit Macron a délibérément menti,
soit plus grave encore sa pensée est non scientifique donc dangereuse.
Macron est un chat de Schrödinger, comme le prouve l'emploi de
l'expression "en même temps".
Les phénomènes quantiques ne sont vrais qu'à l'échelle subatomique. A
notre échelle le chat est mort ou vivant avec une probabilité
calculable. Mais il n'est pas les deux à la fois. La superposition ne
marche que pour les objets de la taille subatomique ou éventuellement
atomique. Dès que l'on a plusieurs atomes il se produit le phénomène
connu sous le nom de décohérence quantique. Les états de superpositions
qui existent au niveau microscopique disparaissent au niveau macroscopique.

Ce qui nous ramène au problème de Macron : il a menti ou sa pensée est
non scientifique. J'ai remplacé le ou exclusif par un ou inclusif
puisque dans le fond rien ne s'oppose à ce qu'il soit à la fois menteur
et illogique.
Richard Hachel
2018-01-21 12:49:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Non, il ne ment pas. Quand il dit "je suis socialiste", il est
sincère. Quand il dit "je ne suis pas socialiste", il est également
sincère.
Vous qui avez un bagage scientifique, vous avez sans doute entendu
parler de la superposition des états quantiques.
La superposition d'états quantiques ne constitue pas une contradiction
logique. C'est une propriété physique qui n'existe qu'à l'échelle
atomique et sub atomique. Il n'y a pas de contradiction entre les deux
ou plusieurs états possibles. Par contre quand on affirme A et non A
cela constitue une contradiction. Or la pensée scientifique tient la
contradiction pour impossible. Donc soit Macron a délibérément menti,
soit plus grave encore sa pensée est non scientifique donc dangereuse.
Macron est un chat de Schrödinger, comme le prouve l'emploi de
l'expression "en même temps".
Les phénomènes quantiques ne sont vrais qu'à l'échelle subatomique.
Aaaaah, c'est ballot, c'est ballot quand même...
Post by Cardinal de Hère
A notre échelle le chat est mort ou vivant avec une probabilité
calculable.
Ce que tu dis c'est pas con. Tu penses comme moi... T'as des Nobel aussi?
Post by Cardinal de Hère
Mais il n'est pas les deux à la fois.
Il y aura toujours des gens pour croire ces genre de singeries parce que
"certains" leur leur auront dit.

Pharaon ne faisait pas caca, ne l'oublies pas.
Post by Cardinal de Hère
La superposition ne
marche que pour les objets de la taille subatomique ou éventuellement
atomique.
Il n'y a pas plus de taille subatomique que de taille supra-atomique, ou
que de beurre au cul.
Post by Cardinal de Hère
Dès que l'on a plusieurs atomes il se produit le phénomène
connu sous le nom de décohérence quantique. Les états de superpositions
qui existent au niveau microscopique disparaissent au niveau macroscopique.
J'ai rien compris, mais c'est pas grave.
Post by Cardinal de Hère
Ce qui nous ramène au problème de Macron : il a menti ou sa pensée est
non scientifique. J'ai remplacé le ou exclusif par un ou inclusif
puisque dans le fond rien ne s'oppose à ce qu'il soit à la fois menteur
et illogique.
Pour parler de Macron dans un forum scientifique, faut quand même le
faire.

R.H.
Jean-Christophe
2018-01-21 13:03:45 UTC
Permalink
Raw Message
"Cardinal de Hère" Les phénomènes quantiques ne sont vrais qu'à l'échelle
subatomique.
Non.

Le laser est un état purement quantique, et n'est pas vrai
uniquement à l'échelle subatomique, mais macroscopique.

La supraconductivité électrique de certains matériaux est un état quantique,
et n'est pas limitée au subatomique, mais s'étend jusqu'au macroscopique.

L'hélium superfluide est un état purement quantique, et l'effet
n'est pas visique que subatomiquement, mais macroscopiquement.

Idem pour certains condensats de Bose-Einstein,
... etc ... il y a plein d'autres exemples.
François Guillet
2018-01-21 15:47:39 UTC
Permalink
Raw Message
Cardinal de Hère a présenté l'énoncé suivant :
...
Post by Cardinal de Hère
Les phénomènes quantiques ne sont vrais qu'à l'échelle subatomique.
...

C'est faux.
On peut intriquer des cristaux, dépassant ainsi la dimension atomique :
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-premiere-teleportation-quantique-macroscopique-42872/
https://www.unige.ch/communication/communiques/2013/cdp130725/

Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-21 14:00:52 UTC
Permalink
Raw Message
Cependant le bouillonement des océans aurait pu y en être amélioré toutefois
aurait-on
Tenue en considération la coïncidence de Dirac ayant été créée par variation
du temps
En e et où la charge de l'électron en aurait pu croître en e au carré plutôt
avec le temps

Dont la relation proposée en demande-t-elle que la combinaison que trois des
constants
De la nature n'en étaient-ils aucunement des constants puisque en
devraient-ils croître
De façon stable en valeur comme l'âge de l'univers en l'occurrence où plutôt
l'équation

Exclusivement en est-elle comme plutôt que s'en suit-il e au carré sur Gm pr
infini t afin
Essentiellement s'en acommoder au fait d'en abandonner toute constance en la
matière
Inclus justement G constant de la gravité étant donné que ce dernier en
est-il trop grand
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Non, il ne ment pas. Quand il dit "je suis socialiste", il est sincère.
Quand il dit "je ne suis pas socialiste", il est également sincère.
Vous qui avez un bagage scientifique, vous avez sans doute entendu parler
de la superposition des états quantiques.
La superposition d'états quantiques ne constitue pas une contradiction
logique. C'est une propriété physique qui n'existe qu'à l'échelle atomique
et sub atomique. Il n'y a pas de contradiction entre les deux ou plusieurs
états possibles. Par contre quand on affirme A et non A cela constitue une
contradiction. Or la pensée scientifique tient la contradiction pour
impossible. Donc soit Macron a délibérément menti, soit plus grave encore
sa pensée est non scientifique donc dangereuse.
Macron est un chat de Schrödinger, comme le prouve l'emploi de
l'expression "en même temps".

Son positionnement politique peut être admirablement décrit par le
formalisme de Dirac : 1/√2⋅(|gauche⟩ + |droite⟩), un même état
quantique pouvant posséder plusieurs valeurs pour une quantité
observable donnée.

Il s'agit bien entendu d'une métaphore, mais qui permet d'expliquer qu'il
n'y a pas de contradiction s'il dit une chose et son contraire : l'une ou
l'autre est vraie au moment où l'observateur (journaliste ou autre)
interagit avec sa pensée en posant une question précise, selon le
principe de la réduction du paquet d'ondes ou de la décohérence
quantique.
Loading...