Discussion:
est-ce que certains magazines font-il erreur sur les conditions concernant le voyage d'humains pour de très grande distances?
(trop ancien pour répondre)
robby
2017-12-08 09:13:15 UTC
Permalink
Raw Message
Xpost sur fr.sci.physique, ou c'est bien plus en charge.
Je suggère d'y poursuivre le débat, qui a peu a voir avec la zététique.
j'ai étudié un petit peu la théorie de la relativité restreinte et générale d Albert Einstein,
mais je constates que dans la majorité des publications ( magazines ou monsieur tout le monde) il est motionné que le voyage d'humains pour de tres grande distances nécessite une certaine adaptation a une durée de temps de plusieurs siècles, et accessoirement passer par des trous de vers
or, a ma connaissance, il suffit de voyager a une vitesse un peu elevée (exp: 10% de la vitesse de la lumiere) pour entrer dans un espace-temps qui permet en effet aux voyageurs de parcourir des distances astronomiques en un temps relativement court pour eux,
cependant sur un autre référentiel celui de la population terrestre verra ces voyageurs au ralentis,
est-ce bien ca? ou j ai raté quelque chose!
--
Fabrice
robby
2017-12-08 09:15:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by robby
Xpost sur fr.sci.physique, ou c'est bien plus en charge.
Je suggère d'y poursuivre le débat, qui a peu a voir avec la zététique.
or, a ma connaissance, il suffit de voyager a une vitesse un peu
elevée (exp: 10% de la vitesse de la lumiere) pour entrer dans un
espace-temps qui permet en effet aux voyageurs de parcourir des
distances astronomiques en un temps relativement court pour eux,
cependant sur un autre référentiel celui de la population terrestre
verra ces voyageurs au ralentis,
- 10% de c n'est pas très interessant (peu d'effet), il faut s'approcher
bien plus de c
- on ne sait actuellement pas arriver a ces vitesses
- ça demande une energie enorme
- atteindre cette vitesse prend du temps (pendant lequel on vielli),
idem a la décélération.
--
Fabrice
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-08 10:36:05 UTC
Permalink
Raw Message
Toutefois que c en marque-t-il vélocité de la lumière alors y en aurait-il
eu une croissance
De la masse gravitationnelle en correspondre à cette masse d'inertie des
fois donc le corps

Aurait pu en tomber systématiquement dans les mêmes effets gravitationnels
en extrême
Plutôt variation d'accélération certes en accord juste à l'énergie qui en
devrait-il contenir
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by robby
Xpost sur fr.sci.physique, ou c'est bien plus en charge.
Je suggère d'y poursuivre le débat, qui a peu a voir avec la zététique.
or, a ma connaissance, il suffit de voyager a une vitesse un peu elevée
(exp: 10% de la vitesse de la lumiere) pour entrer dans un espace-temps
qui permet en effet aux voyageurs de parcourir des distances
astronomiques en un temps relativement court pour eux,
cependant sur un autre référentiel celui de la population terrestre verra
ces voyageurs au ralentis,
- 10% de c n'est pas très interessant (peu d'effet), il faut s'approcher
bien plus de c
- on ne sait actuellement pas arriver a ces vitesses
- ça demande une energie enorme
- atteindre cette vitesse prend du temps (pendant lequel on vielli),
idem a la décélération.
--
Fabrice
Jean-Christophe
2017-12-09 17:16:15 UTC
Permalink
Raw Message
"robby" - 10% de c n'est pas très interessant (peu d'effet), il faut
s'approcher bien plus de c
- on ne sait actuellement pas arriver a ces vitesses
- ça demande une energie enorme
- atteindre cette vitesse prend du temps (pendant lequel on viellit), idem
a la décélération.
Même en admettant qu'on ait un moyen de convertir 100 %
de masse en énergie, on doit pouvoir montrer que pour atteindre
une vitesse suffisante (et ensuite décélérer depuis cette vitesse)
alors le rapport entre la masse produisant la poussée
et la masse totale du vaisseau tend assez vite vers 1.

Jette un coup d'oeil là-dessus :
Loading Image...
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-08 10:17:46 UTC
Permalink
Raw Message
Sans pour autant en négliger le primordial aussi bien que le crucial quant à
l'énergie
Plutôt de la gravitation et d'autant plus que ne puisse-t-on aucunement en
remplacer
Arbitrairement un effet gravitationnel en état sans l'effet de mouvement du
système

Gravitationnel et plus encore que justement par transformation de la
relativité puisque
Précisément en ce cas juste puisse-t-on le faire à tous par médiateur de
tous les points
En repos montant de croissance d'énergie de masse d'inertie à E sur c au
carré égales
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"robby" kirjoitti viestissä:5a2a57ac$0$3307$***@news.free.fr...

Xpost sur fr.sci.physique, ou c'est bien plus en charge.
Je suggère d'y poursuivre le débat, qui a peu a voir avec la zététique.
j'ai étudié un petit peu la théorie de la relativité restreinte et
générale d Albert Einstein,
mais je constates que dans la majorité des publications ( magazines ou
monsieur tout le monde) il est motionné que le voyage d'humains pour de
tres grande distances nécessite une certaine adaptation a une durée de
temps de plusieurs siècles, et accessoirement passer par des trous de vers
or, a ma connaissance, il suffit de voyager a une vitesse un peu elevée
(exp: 10% de la vitesse de la lumiere) pour entrer dans un espace-temps
qui permet en effet aux voyageurs de parcourir des distances astronomiques
en un temps relativement court pour eux,
cependant sur un autre référentiel celui de la population terrestre verra
ces voyageurs au ralentis,
est-ce bien ca? ou j ai raté quelque chose!
--
Fabrice
Benoit.d
2017-12-09 20:47:12 UTC
Permalink
Raw Message
"robby" a écrit dans le message de groupe de discussion :
5a2a57ac$0$3307$***@news.free.fr...

Xpost sur fr.sci.physique, ou c'est bien plus en charge.
Je suggère d'y poursuivre le débat, qui a peu a voir avec la zététique.
j'ai étudié un petit peu la théorie de la relativité restreinte et
générale d Albert Einstein,
mais je constates que dans la majorité des publications ( magazines ou
monsieur tout le monde) il est motionné que le voyage d'humains pour de
tres grande distances nécessite une certaine adaptation a une durée de
temps de plusieurs siècles, et accessoirement passer par des trous de vers
or, a ma connaissance, il suffit de voyager a une vitesse un peu elevée
(exp: 10% de la vitesse de la lumiere) pour entrer dans un espace-temps
qui permet en effet aux voyageurs de parcourir des distances astronomiques
en un temps relativement court pour eux,
cependant sur un autre référentiel celui de la population terrestre verra
ces voyageurs au ralentis,
est-ce bien ca? ou j ai raté quelque chose!
Quelques ordres de grandeur..

Dans le détail, un voyage pour se mettre en orbite autours de l'étoile de
Barnard en 3 ans. Pas de limite apparemment pour parcourir des distances
considérables en un temps raisonnable.
https://www.drgoulu.com/2004/08/09/acceleration/

Mais le problème de l'énergie semble insoluble, et en pratique limite les
vitesses qu'on pourrait atteindre (en anglais).
http://math.ucr.edu/home/baez/physics/Relativity/SR/Rocket/rocket.html
Loading...