Discussion:
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
Add Reply
jc_lavau
2017-11-13 16:53:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel. Et ce ne sont pas tous
les nuages qui donnent un cercle d'irisation sous l'aviateur.
Il y a un diamètre minimal des gouttes donnant l'arc en ciel. Certes ce
minimum est flou.
Sur ces courtes distances, 1 à 5 km, assimilons le fuseau de Fermat à
son cône tangent.

Rappel : Le fuseau de Fermat est pour chaque photon. L'enjeu ici est
d'obtenir un minorant de son diamètre à la distance où se trouve
l'averse, vue depuis l'observateur.

Le Soleil est en moyenne à environ 149,6 millions de km. On fera grâce
du rayon terrestre, on retranche quand même les trois quarts du rayon
solaire, il reste 1,492 . 10^11 m.

Le 11-cis-rétinal de nos rhodopsines des bâtonnets et des cônes mesure
dans les 18 Å de grand axe, dans les 5 à 10 Å de petit axe.

On est donc dans la bonne approximation du champ lointain dès l'humeur
vitrée près du cristallin, et l'angle au cône de Fermat vaut environ 0,8
µrad dans le visible, à l'extérieur de l'œil.
Soit 0,8 mm de diamètre par kilomètre d'ici à l'arc, auxquels il faut
rajouter le diamètre image du rétinal vu à travers le système optique
cornée+cristallin. Qui a vu des arcs en ciel sur des bruines de front
chaud ? Non, sur des averses localisées sous des cumuli congesti, quand
une notable partie du ciel est transparente. Autrement dit dans un temps
à grains, après le front froid.
En cas de photographie, le diamètre final du cône à considérer est celui
du pixel vu à travers l'objectif, pour une mise au point à l'infini.

Le point véritablement inconnu est si la goutte de pluie réalise ou non
un pincement du photon. En principe non, en l'état actuel de la théorie
photonique simplifiée, mais une surprise demeure possible, notamment
parce que la monochromatisation partielle effectuée par le système
réfraction-réflexion-réfraction pourrait favoriser un pincement
bosonique.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Python
2017-11-13 19:26:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
Ah ? http://gblanc.fr/spip.php?article67
jc_lavau
2017-11-13 19:47:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Python
http://gblanc.fr/spip.php?article67
Bonnes sources. Merci.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Cl.Massé
2017-11-14 23:25:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Python
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
Ah ? http://gblanc.fr/spip.php?article67
C'est une question de perspective, c'est vrai qu'on ne les voit pas au ras
du sol…

A moins que les arcs-en-ciel n'existent pas du tout, c'est une légende
lancée par l'école de Copenhague pour justifier la fonction d'onde. Le
photon est bien une particule matérielle plate et polie qui fait des
ricochets à la surface de l'eau, épicétout.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
jc_lavau
2017-11-15 10:27:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Python
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
Ah ? http://gblanc.fr/spip.php?article67
C'est une question de perspective, c'est vrai qu'on ne les voit pas au
ras du sol…
A moins que les arcs-en-ciel n'existent pas du tout, c'est une légende
lancée par l'école de Copenhague pour justifier la fonction d'onde. Le
photon est bien une particule matérielle plate et polie qui fait des
ricochets à la surface de l'eau, épicétout.
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
robby
2017-11-15 20:09:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans le
champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
--
Fabrice
jc_lavau
2017-11-15 21:04:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by robby
Post by jc_lavau
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans le
champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Photo STP, à titre de preuve.

Le 13, j'ai eu deux pieds d'arc en ciel, en gros un au NNE, l'autre à
l'ENE, sous deux cu-con. L'arc est toujours sous le nuage, là où tombe
la pluie. Mes photos sont médiocres, les premières sont trop floues.

La surprise est qu'en plus, un arc ténu les reliait, sur un ciel
apparemment clair, sans nuage au dessus. Gouttes non perceptibles
autrement que par l'arc.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
hector
2017-11-15 21:23:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Post by robby
Post by jc_lavau
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans
le champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Photo STP, à titre de preuve.
Le 13, j'ai eu deux pieds d'arc en ciel, en gros un au NNE, l'autre à
l'ENE, sous deux cu-con. L'arc est toujours sous le nuage, là où tombe
la pluie. Mes photos sont médiocres, les premières sont trop floues.
La surprise est qu'en plus, un arc ténu les reliait, sur un ciel
apparemment clair, sans nuage au dessus. Gouttes non perceptibles
autrement que par l'arc.
dispo sur le net "Best of Flying in HD 720p BluRay xvid-Nudlaug.avi"


à 1 h 01 m 51 s

une capture de la video :
Loading Image...
jc_lavau
2017-11-15 21:41:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Post by robby
Post by jc_lavau
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans
le champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Photo STP, à titre de preuve.
Le 13, j'ai eu deux pieds d'arc en ciel, en gros un au NNE, l'autre à
l'ENE, sous deux cu-con. L'arc est toujours sous le nuage, là où tombe
la pluie. Mes photos sont médiocres, les premières sont trop floues.
La surprise est qu'en plus, un arc ténu les reliait, sur un ciel
apparemment clair, sans nuage au dessus. Gouttes non perceptibles
autrement que par l'arc.
 dispo sur le net "Best of Flying in HD 720p BluRay xvid-Nudlaug.avi"
 à 1 h 01 m  51 s
  http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=135521couleur.png
On ne sait pas ce que c'est.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Cl.Massé
2017-11-16 00:40:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by robby
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans le
champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Quand c'est de la glace, ça tombe, donc c'est plus du brouillard. Et quand
c'est de la pluie, presque toujours c'est d'abord de la glace qui tombe puis
qui fond. Le brouillard dit "givrant" n'est pas de la glace, il gèle quand
il est tombé sur une surface froide.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
robby
2017-11-17 08:48:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by robby
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans
le champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Quand c'est de la glace, ça tombe,
faux
Post by Cl.Massé
quand c'est de la pluie
on ne parle pas ici de pluie mais de microgoutelettes.

par ailleurs Jacques élargi aux nuages, qui peuvent être fait de
microcristaux.

bref, de nuages.

a l'oeil, les deux sont très semblables ( en dehors de ces effets
particuliers ).
--
Fabrice
robby
2017-11-17 08:45:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Post by robby
Post by jc_lavau
Quand tu es au dessus de la mer de nuages, tu ne vois pas d'arc en ciel.
euh, si, il faut juste que la point anti-solaire soit en vue et dans
le champs de nuages.
et que ce soit bien des nuages d'eau, pas de glace.
Photo STP, à titre de preuve.
https://www.google.fr/search?q="rainbow+from+plane"&tbm=isch
--
Fabrice
robby
2017-11-13 20:08:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel. Et ce ne sont pas tous
les nuages qui donnent un cercle d'irisation sous l'aviateur.
Il y a un diamètre minimal des gouttes donnant l'arc en ciel. Certes ce
minimum est flou.
jamais entendu parlé de ça. Pour moi les micro-goutelettes relèvent
toujours de la diffusion de Mie.

Par contre il existe des nuages de glace (mais c'est un autre pb).
--
Fabrice
robby
2017-11-14 08:22:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by robby
jamais entendu parlé de ça. Pour moi les micro-goutelettes relèvent
toujours de la diffusion de Mie.
( NB: les couleurs peuvent s'estomper, mais l'arc demeure ).
--
Fabrice
jc_lavau
2017-11-14 09:37:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by robby
jamais entendu parler de ça. Pour moi les micro-gouttelettes relèvent
toujours de la diffusion de Mie.
( NB: les couleurs peuvent s'estomper, mais l'arc demeure ).
C'est un problème classique de CAPES, et nous l'avions vu en MGP voici
bientôt 55 ans. L'analyse se bornait à constater le minimum en angle. Il
suffit de multiplier par le rayon pour avoir la borne de résolution en
largeur.
A faire !
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
bp
2017-12-09 18:02:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
.../...
Le point véritablement inconnu est si la goutte de pluie réalise ou non
un pincement du photon. En principe non, en l'état actuel de la théorie
photonique simplifiée, mais une surprise demeure possible, notamment
parce que la monochromatisation partielle effectuée par le système
réfraction-réflexion-réfraction pourrait favoriser un pincement
bosonique.
Où la science détruit la poésie!
jc_lavau
2017-12-09 18:04:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by bp
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel. .../...
Le point véritablement inconnu est si la goutte de pluie réalise ou non
un pincement du photon. En principe non, en l'état actuel de la théorie
photonique simplifiée, mais une surprise demeure possible, notamment
parce que la monochromatisation partielle effectuée par le système
réfraction-réflexion-réfraction pourrait favoriser un pincement
bosonique.
Où la science détruit la poésie!
Jules Verne l'avait déjà dit, dans un de ses plus mauvais romans, Le
Rayon vert.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
RH
2017-12-10 17:54:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by bp
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
.../...
Le point véritablement inconnu est si la goutte de pluie réalise ou non
un pincement du photon. En principe non, en l'état actuel de la théorie
photonique simplifiée, mais une surprise demeure possible, notamment
parce que la monochromatisation partielle effectuée par le système
réfraction-réflexion-réfraction pourrait favoriser un pincement
bosonique.
Où la science détruit la poésie!
Le brouillard dans certaines conditions permet d'admirer le phénomène
étrange du spectre de Brocken. En montagne, regardant vers le bas avec
le soleil dans le dos.

Peut-être produit par un brouillard de fines aiguilles de glace. Rare
mais alors facile à photographier. Voir par exemple
http://www.xavierducros.org/Spectre-de-Brocken-et-gloire.html

--
jc_lavau
2017-12-10 23:02:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RH
Post by bp
Post by jc_lavau
Le simple brouillard ne donne pas d'arcs en ciel.
.../...
Le point véritablement inconnu est si la goutte de pluie réalise ou non
un pincement du photon. En principe non, en l'état actuel de la théorie
photonique simplifiée, mais une surprise demeure possible, notamment
parce que la monochromatisation partielle effectuée par le système
réfraction-réflexion-réfraction pourrait favoriser un pincement
bosonique.
Où la science détruit la poésie!
Le brouillard dans certaines conditions permet d'admirer le phénomène
étrange du spectre de Brocken. En montagne, regardant vers le bas avec
le soleil dans le dos.
Peut-être produit par un brouillard de fines aiguilles de glace. Rare
mais alors facile à photographier. Voir par exemple
http://www.xavierducros.org/Spectre-de-Brocken-et-gloire.html
Superbe, merci :
http://www.philiplaven.com
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Loading...