Discussion:
Et si la vitesse de la lumière n'est pas constante ?
Add Reply
Pentcho Valev
2017-01-27 12:33:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
https://www.vice.com/fr/article/que-manque-t-il-a-la-science-pour-rendre-le-voyage-dans-le-temps-possible
Roland Lehoucq : "Pour les non scientifiques, il y a deux choses qui sont a priori distinctes : l'espace et le temps. On peut se déplacer librement dans l'espace, mais pas dans le temps, qui s'écoule indépendamment de nous. On a tendance à imaginer ces deux notions comme universelles. Le monde entier est capable de se mettre d'accord pour identifier des référentiels qui normalisent ces concepts (minutes, secondes, kilomètres, etc.). Or, cette vision des choses est fausse. Elle fonctionne très bien pour la vie quotidienne, mais elle n'est pas vérifiée dans de nombreuses situations de physique. Cela découle de la théorie de la relativité restreinte d'Einstein, qui stipule que la vitesse de la lumière dans le vide prend la même valeur pour tous les observateurs. Comme la vitesse est le quotient d'une distance par une durée, le fait qu'une vitesse soit invariante impose que distance et durée dépendent de l'observateur. Ainsi, Einstein a créé cette notion d'espace-temps, qui mélange l'espace et le temps."

La vitesse de la lumière n'est pas la même pour tous les observateurs, Roland Lehoucq. Elle VARIE avec la vitesse de l'observateur, en violation de la relativité d'Einstein. Pour que la vitesse de la lumière par rapport à l'observateur reste constante alors que l'observateur change de vitesse, la longueur d'onde doit varier avec la vitesse de l'observateur. Mais cette variation de la longueur d'onde est tellement absurde que les scientifiques souvent oublient la censure relativiste et disent la vérité, réfutant ainsi, implicitement, la relativité restreinte :

http://www.donbosco-tournai.be/expo-db/www/CDEXPO/Ondes_fichiers/EffetDoppler.pdf
"La variation de la fréquence observée lorsqu'il y a mouvement relatif entre la source et l'observateur est appelée effet Doppler. [...] 6. Source immobile - Observateur en mouvement: La distance entre les crêtes, la longueur d'onde lambda ne change pas. Mais la vitesse des crêtes par rapport à l'observateur change !"

http://physics.bu.edu/~redner/211-sp06/class19/class19_doppler.html
"Let's say you, the observer, now move toward the source with velocity vO. You encounter more waves per unit time than you did before. Relative to you, the waves travel at a higher speed: v'=v+vO. The frequency of the waves you detect is higher, and is given by: f'=v'/λ=(v+vO)/λ."

http://a-levelphysicstutor.com/wav-doppler.php
"vO is the velocity of an observer moving towards the source. This velocity is independent of the motion of the source. Hence, the velocity of waves relative to the observer is c + vO. [...] The motion of an observer does not alter the wavelength. The increase in frequency is a result of the observer encountering more wavelengths in a given time."

L'espace-temps n'est plus valide dans le monde anglophone mais en France, où un plagiaire "explique" la physique théorique depuis des decennies, la situation est tragique:

https://www.highbeam.com/doc/1G1-185331159.html
"That lecture, by the German mathematician Hermann Minkowski, established a new arena for the presentation of physics, a new vision of the nature of reality redefining the mathematics of existence. The lecture was titled Space and Time, and it introduced to the world the marriage of the two, now known as spacetime. It was a good marriage, but lately physicists passion for spacetime has begun to diminish. And some are starting to whisper about possible grounds for divorce."

http://www.newscientist.com/article/mg20026831.500-what-makes-the-universe-tick.html
"...says John Norton, a philosopher based at the University of Pittsburgh, Pennsylvania. Norton is hesitant to express it, but his instinct - and the consensus in physics - seems to be that space and time exist on their own. The trouble with this idea, though, is that it doesn't sit well with relativity, which describes space-time as a malleable fabric whose geometry can be changed by the gravity of stars, planets and matter."

http://www.amazon.com/Faster-Than-Speed-Light-Speculation/dp/0738205257
Joao Magueijo, Faster Than the Speed of Light, p. 250: "Lee [Smolin] and I discussed these paradoxes at great length for many months, starting in January 2001. We would meet in cafés in South Kensington or Holland Park to mull over the problem. THE ROOT OF ALL THE EVIL WAS CLEARLY SPECIAL RELATIVITY. All these paradoxes resulted from well known effects such as length contraction, time dilation, or E=mc^2, all basic predictions of special relativity. And all denied the possibility of establishing a well-defined border, common to all observers, capable of containing new quantum gravitational effects."

https://www.edge.org/response-detail/26563
Nobel Laureate David Gross observed, "Everyone in string theory is convinced...that spacetime is doomed. But we don't know what it's replaced by."


Nima Arkani-Hamed (06:09): "Almost all of us believe that space-time doesn't really exist, space-time is doomed and has to be replaced by some more primitive building blocks."

https://edge.org/response-detail/25477
What scientific idea is ready for retirement? Steve Giddings: "Spacetime. Physics has always been regarded as playing out on an underlying stage of space and time. Special relativity joined these into spacetime... [...] The apparent need to retire classical spacetime as a fundamental concept is profound..."

http://www.newscientist.com/article/mg20727721.200-rethinking-einstein-the-end-of-spacetime.html
"Rethinking Einstein: The end of space-time [...] The stumbling block lies with their conflicting views of space and time. As seen by quantum theory, space and time are a static backdrop against which particles move. In Einstein's theories, by contrast, not only are space and time inextricably linked, but the resulting space-time is moulded by the bodies within it. [...] Something has to give in this tussle between general relativity and quantum mechanics, and the smart money says that it's relativity that will be the loser."

https://www.newscientist.com/article/mg22730370-600-why-do-we-move-forwards-in-time/
"[George] Ellis is up against one of the most successful theories in physics: special relativity. It revealed that there's no such thing as objective simultaneity. Although you might have seen three things happen in a particular order – 
A, then B, then C – someone moving 
at a different velocity could have seen 
it a different way – C, then B, then A. 
In other words, without simultaneity there is no way of specifying what things happened "now". And if not "now", what is moving through time? Rescuing an objective "now" is a daunting task."

http://www.newscientist.com/article/mg22029410.900
New Scientist: "Saving time: Physics killed it. Do we need it back? [...] Einstein landed the fatal blow at the turn of the 20th century."

http://www.guardian.co.uk/books/2013/jun/10/time-reborn-farewell-reality-review
"And by making the clock's tick relative - what happens simultaneously for one observer might seem sequential to another - Einstein's theory of special relativity not only destroyed any notion of absolute time but made time equivalent to a dimension in space: the future is already out there waiting for us; we just can't see it until we get there. This view is a logical and metaphysical dead end, says Smolin."

http://www.bookdepository.com/Time-Reborn-Professor-Physics-Lee-Smolin/9780547511726
"Was Einstein wrong? At least in his understanding of time, Smolin argues, the great theorist of relativity was dead wrong. What is worse, by firmly enshrining his error in scientific orthodoxy, Einstein trapped his successors in insoluble dilemmas..."

https://www.perimeterinstitute.ca/research/conferences/convergence/roundtable-discussion-questions/what-are-lessons-quantum
Perimeter Institute: "Quantum mechanics has one thing, time, which is absolute. But general relativity tells us that space and time are both dynamical so there is a big contradiction there. So the question is, can quantum gravity be formulated in a context where quantum mechanics still has absolute time?"

Pentcho Valev
Mohwali Awamar
2017-01-28 05:42:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Si la vitesse de la lumière n'était pas constante, pour a-t-il été mesuré des vitesses nettement supérieures à celle-ci? La question qu'il s'agit de se poser est pourquoi l'onde relèverait elle du continu.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ray_Net
2017-01-30 00:22:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article <5e0cf111-1d26-4061-8a0f-5a780a455eb7
@googlegroups.com>, ***@caramail.com says...
Post by Mohwali Awamar
Si la vitesse de la lumière n'était pas constante, pour a-t-il été mesuré des vitesses nettement supérieures à celle-ci? La question qu'il s'agit de se poser est pourquoi l'onde relèverait elle du continu.
Et si à une vitesse supérieure ce ne serait plus de la
lumière mais autre chose.
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au
delà de 0 degrés Celsius, ce n'est plus du glaçon.
Cl.Massé
2017-01-31 01:06:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Mohwali Awamar
2017-01-31 13:30:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
La matière n'a que trois états dont l'état solide.La vraie question est de connaitre la température inférieure limite avec une précision théorique absolue.Cette température ne serait elle pas plutôt une asymptote?
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
robby
2017-01-31 20:40:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
La matière n'a que trois états
encore raté.
--
Fabrice
Mohwali Awamar
2017-02-01 04:10:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bien entendu qu'on peut dire n'importe quoi mais il ne s'agit pas de polémiquer inutilement.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Cl.Massé
2017-02-02 00:18:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
La matière n'a que trois états dont l'état solide.
Non, il y a différentes formes de glaces, avec des propriétés assez
différentes. D'ailleurs le dernier prix Nobel de physique concernait des
états exotiques de chaines de spin, applicables au magnétisme. Il y a aussi
différentes marques de pastis.
Post by Mohwali Awamar
La vraie question est de connaitre la température inférieure limite avec
une précision théorique absolue.
Elle dépend de la pression.
Post by Mohwali Awamar
Cette température ne serait elle pas plutôt une asymptote?
Oui, surement. Ou une branche parabolique p'têt.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Mohwali Awamar
2017-02-02 04:33:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
On parle bien du neutron,proton et électron comme les trois entités de base constituant la matière quoique des particules encore inférieures existent et certaines découvertes.Il faudra bien qu'un jour le robot finisse par s'occuper de tout ça.Quant à l'hybridation homme/machine ça sera tout autre chose.La molécule d'ADN est beaucoup plus complexe que son dékryptage le laisse supposer.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-02-02 10:52:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
En plus de ce fait qu'y n'en aurait-il même pas effet de s'en être stupéfié
façon subtile
Quitte en oser s'en stupéfier à stupéfiants s'y retrouver éventuelle
stupéfaction valable

Afin s'en soudoyer de toute inconstance parmi tout constant entre autres le
primordial
Ayant dû y stupéfier s'en apprêtant y en détourner quiconque aussi bien que
du crucial
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:fdff4f26-8a06-4907-9660-***@googlegroups.com...

On parle bien du neutron,proton et électron comme les trois entités de base
constituant la matière quoique des particules encore inférieures existent et
certaines découvertes.Il faudra bien qu'un jour le robot finisse par
s'occuper de tout ça.Quant à l'hybridation homme/machine ça sera tout autre
chose.La molécule d'ADN est beaucoup plus complexe que son dékryptage le
laisse supposer.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-02-02 11:45:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Essentiellement quant à la température plutôt s'y en retourner vers tout le
système métrique
En serait-il juste une assez bonne mesure explicitement afin s'y en
reprendre plutôt au Kelvin
Lequel implicitement en est-il toute fraction juste de un sur deux-cents
soixante-treize virgule

Seize de la température thermodynamique exclusivement ainsi sur laquelle
l'eau en forme-t-elle
Juste une interface de solide ainsi que de liquide ainsi que de la vapeur en
faire le zéro virgule
Zéro un degré centigrade et trente-deux virgule zéro-deux degré Fahrenheit
au zéro K zéro absolu
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Ahmed Ouahi, Architect" kirjoitti
viestissä:sbEkA.51$***@uutiset.elisa.fi...

En plus de ce fait qu'y n'en aurait-il même pas effet de s'en être stupéfié
façon subtile
Quitte en oser s'en stupéfier à stupéfiants s'y retrouver éventuelle
stupéfaction valable

Afin s'en soudoyer de toute inconstance parmi tout constant entre autres le
primordial
Ayant dû y stupéfier s'en apprêtant y en détourner quiconque aussi bien que
du crucial
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:fdff4f26-8a06-4907-9660-***@googlegroups.com...

On parle bien du neutron,proton et électron comme les trois entités de base
constituant la matière quoique des particules encore inférieures existent et
certaines découvertes.Il faudra bien qu'un jour le robot finisse par
s'occuper de tout ça.Quant à l'hybridation homme/machine ça sera tout autre
chose.La molécule d'ADN est beaucoup plus complexe que son dékryptage le
laisse supposer.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
François Guillet
2017-02-05 16:02:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
On parle bien du neutron,proton et électron comme les trois entités de base
...

Non.
Le point était "la matière n'a que trois états dont l'état solide", ce
qui est faux.
Mohwali Awamar
2017-02-07 05:45:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
De trois couleurs fondamentales est composé le reste.
Mohwali Awamar
--------------
Être livre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Maboule
2017-02-07 09:43:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
De trois couleurs fondamentales est composé le reste.
Mohwali Awamar
--------------
Justement, ça dépend de la couleur
l***@wanadoo.fr
2017-02-07 17:33:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Mohwali Awamar
De trois couleurs fondamentales est composé le reste.
Mohwali Awamar
--------------
Justement, ça dépend de la couleur
Oui mais certains font dans la nuance et ça change tout !
D'ailleurs pour changer du tout au tout il ne faut faire dans la nuance !

L.C.
François Guillet
2017-02-07 15:10:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
De trois couleurs fondamentales est composé le reste.
Mohwali Awamar
Justement, non aussi.
Avec 3 couleurs fondamentales, on peut donner à l'oeil l'illusion de
toutes les couleurs. Non seulement ce n'est pas parfait pour l'oeil (pb
du jaune saturé), mais du point de vue physique le spectre des couleurs
reste la superposition linéaire des 3 couleurs fondamentales. Ce n'est
donc pas parce que le vert + le rouge vont donner l'apparence du jaune,
qu'on aura une radiation à la fréquence du jaune.
Mohwali Awamar
2017-02-07 16:58:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
La couleur blanche est composée des couleurs monochromatiques de l'arc en ciel.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
François Guillet
2017-02-07 17:38:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
La couleur blanche est composée des couleurs monochromatiques de l'arc en
ciel. Mohwali Awamar
non sequitur
Cl.Massé
2017-02-07 17:40:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
La couleur blanche est composée des couleurs monochromatiques de l'arc en ciel.
Non. Si tu parles de couleur blanche, tu parle bien de perception de
couleur, et dans ce cas il y a beaucoup de combinaisons d'ondes
monochromatiques qui donnent la même perception. Un exemple? Ton écran
d'ordinateur.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Mohwali Awamar
2017-02-08 04:21:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Il s'agit de ne pas confondre qualité et quantité.Une chauve-souris,même dans l'obscurité, parvient à localiser sa proie en mouvement.
Mohwali Awamar--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Maboule
2017-02-08 09:31:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
Il s'agit de ne pas confondre qualité et quantité.Une chauve-souris,même dans l'obscurité, parvient à localiser sa proie en mouvement.
Mohwali Awamar--------------
C'est stupéfiant ! Quelle as-tu absorbée ? :-(
François Guillet
2017-02-08 16:42:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
Il s'agit de ne pas confondre qualité et quantité.
non sequitur
l***@wanadoo.fr
2017-02-11 19:11:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Mohwali Awamar
Il s'agit de ne pas confondre qualité et quantité.Une chauve-souris,même dans l'obscurité, parvient à localiser sa proie en mouvement.
Mohwali Awamar--------------
C'est stupéfiant ! Quelle as-tu absorbée ? :-(
ah sorbet cassis ? fraise ?
--
L.C.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-02-08 10:44:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
... La couleur blanche est l'extrême limite de l'éclairage!
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:9a5f4594-1a01-4711-b24a-***@googlegroups.com...

La couleur blanche est composée des couleurs monochromatiques de l'arc en
ciel.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-02-08 10:53:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
... Donc le blanc et le noir n'en sont-ils aucunement des couleurs puisque
les deux en sont-ils l'extrême limite de l'éclairage !
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Ahmed Ouahi, Architect" kirjoitti
viestissä:DECmA.1071$***@uutiset.elisa.fi...

... La couleur blanche est l'extrême limite de l'éclairage!
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:9a5f4594-1a01-4711-b24a-***@googlegroups.com...

La couleur blanche est composée des couleurs monochromatiques de l'arc en
ciel.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Maboule
2017-02-08 09:40:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Mohwali Awamar
De trois couleurs fondamentales est composé le reste.
Mohwali Awamar
Justement, non aussi.
Avec 3 couleurs fondamentales, on peut donner à l'oeil l'illusion de
toutes les couleurs. Non seulement ce n'est pas parfait pour l'oeil (pb
du jaune saturé), mais du point de vue physique le spectre des couleurs
reste la superposition linéaire des 3 couleurs fondamentales. Ce n'est
donc pas parce que le vert + le rouge vont donner l'apparence du jaune,
qu'on aura une radiation à la fréquence du jaune.
On ne peut même pas faire confiance aux couleurs de l'arc en ciel...
Mohwali Awamar
2017-02-08 10:14:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Un stupéfiant peut être touché,vu ou même entendu.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ray_Net
2017-02-11 00:37:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
Mohwali Awamar
2017-02-11 09:24:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Dans la transformation de l'énergie potentiel en énergie cinétique et inversement que matérialise une poulie,les vitesses verticales limites inversées s'annulent (0) et se transforment.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Maboule
2017-02-11 09:46:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
l***@wanadoo.fr
2017-02-11 19:14:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
ça fait mal surtout au dodu du bas du dos et pour le bruit c'est prouttttt

--

L.C.
Ray_Net
2017-02-12 00:56:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Maboule
2017-02-12 09:53:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef. :-)
conputerlande
2017-02-12 10:26:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
prout ?
Mohwali Awamar
2017-02-13 12:25:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef.
Et si la mesure des vitesses 10.000 supérieures à celle de la lumière était comme un passage à la limite?
Mohwali Awamar
--------------
Etre libre est n’être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ray_Net
2017-02-14 00:58:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef. :-)
C'est con de ne pas comprendre que si on a dépassé la
vitesse du son, on pourrait dépasser la vitesse de la
lumière ...
Cl.Massé
2017-02-14 01:32:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
C'est con de ne pas comprendre que si on a dépassé la vitesse du son, on
pourrait dépasser la vitesse de la lumière ...
Puissant comme raisonnement. Puisqu'on peut sortir de la maison, pourquoi
qu'on ne pourrait pas dépasser l'horizon? Puisque j'ai payé ma 106,
pourquoi que je pourrais pas me payer une Jaguar?

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
l***@wanadoo.fr
2017-02-14 07:27:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
C'est con de ne pas comprendre que si on a dépassé la vitesse du son, on
pourrait dépasser la vitesse de la lumière ...
Puissant comme raisonnement. Puisqu'on peut sortir de la maison, pourquoi
qu'on ne pourrait pas dépasser l'horizon? Puisque j'ai payé ma 106,
pourquoi que je pourrais pas me payer une Jaguar?
quelques uns qui se prennent pour des lumières ont déjà dépassé les bornes de l'obscurantisme

--

L.C.
Maboule
2017-02-14 07:54:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
quelques uns qui se prennent pour des lumières ont déjà dépassé les bornes de l'obscurantisme
L.C.
Et voilà ! C'est ainsi que l'on franchit à plusieurs le mur du con !
Je me sens moins seul dans cette épopée...
:-)
Maboule
2017-02-14 07:46:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef. :-)
C'est con de ne pas comprendre que si on a dépassé la
vitesse du son, on pourrait dépasser la vitesse de la
lumière ...
Que voulez-vous cher ami, mais mon seul diplôme est EMS (Ecole
Maternelle Supérieure). J'ai appris à téter mon biberon :-)

Tout le monde ne peut pas en dire autant. Areuh
Ray_Net
2017-02-15 01:11:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef. :-)
C'est con de ne pas comprendre que si on a dépassé la
vitesse du son, on pourrait dépasser la vitesse de la
lumière ...
Que voulez-vous cher ami, mais mon seul diplôme est EMS
(Ecole
Maternelle Supérieure). J'ai appris à téter mon biberon
:-)

Tout le monde ne peut pas en dire autant. Areuh


Non, mais c'était juste une supposition.

A une certaine époque on était convaincu, comme certains
ici, qu'on ne pouvait pas aller au delà de l'horizon...
Mohwali Awamar
2017-02-15 04:23:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Et que dire de l'horizon de la théorie du tout?
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Maboule
2017-02-15 07:15:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
Et que dire de l'horizon de la théorie du tout?
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Rien, sinon qu'elle permet de réconcilier les adeptes de la théorie du
Rien avec les adeptes de la théorie du tout.
On a ainsi une théorie de l'à peu près. Ce qui tu l'admettras est génial !-)
l***@wanadoo.fr
2017-02-15 07:44:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Mohwali Awamar
Et que dire de l'horizon de la théorie du tout?
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Rien, sinon qu'elle permet de réconcilier les adeptes de la théorie du
Rien avec les adeptes de la théorie du tout.
On a ainsi une théorie de l'à peu près. Ce qui tu l'admettras est génial !-)
Certes ! mais si c'est à peu près on peut se trouver loin de tout auquel cas on a besoin de rien !
--
L.C.
Cl.Massé
2017-02-15 11:29:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
A une certaine époque on était convaincu, comme certains ici, qu'on ne
pouvait pas aller au delà de l'horizon...
Ah, et quelqu'un y est allé? Ça serait un petit plaisantin, comme celui qui
m'a téléphoné un jour qu'il était de l'autre côté de l'horizon. Incrédule
je suis allé voir, et ben c'était pas vrai, l'horizon était toujours là-bas.
C'est pas passé le test expérimental. A part ça t'aurais pas cent balles,
je suis un peu raide pour ma Jaguar. Si c'est possible!

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
l***@wanadoo.fr
2017-02-14 07:25:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Maboule
Post by Ray_Net
Post by Cl.Massé
Comme le glaçon dont on augmente la température jusqu'au delà de 0 degrés
Celsius, ce n'est plus du glaçon.
C'est quoi alors? Du pastis?
Pour vous le glacon et l'eau ont les même caractéristiques
physiques ?
Le glaçon se transformant en eau n'était qu'une
comparaison d'avec le lumière qui dépasserait la vitesse
de la lumière comme le passage à travers le mur du son,où
par exemple, les commandes de l'avion peuvent se trouver
inversées.
Au delà de la vitesse de la lumière, le photon pourrait
par exemple avoir une masse négative ? Après le passage du
"mur de la lumière" ...
C'est kézako le "mur de la lumière" ?
Ça fait bang quand comme quand tu traverses le mur du con ?
:-)
Et pourquoi pas ... ce serait l'origine du Big Bang ...
Tiens cela ne m'était jamais venu au ciboulot ! :-)
Autrement dit le big bang serait la conséquence de la traversée du mur
du con par la lumière !
Je m'incline devant ta lumière, merci grand chef. :-)
attention de ne pas s'incliner trop on peut rester avec des vertèbres coincées.

--
L.C.
f***@wanadoo.fr
2017-02-15 11:12:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
on peut pas le faire

"Mohwali Awamar" a écrit dans le message de groupe de discussion :
5e0cf111-1d26-4061-8a0f-***@googlegroups.com...

Si la vitesse de la lumière n'était pas constante, pour a-t-il été mesuré
des vitesses nettement supérieures à celle-ci? La question qu'il s'agit de
se poser est pourquoi l'onde relèverait elle du continu.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Cl.Massé
2017-02-15 11:33:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
Si la vitesse de la lumière n'était pas constante, pour a-t-il été mesuré
des vitesses nettement supérieures à celle-ci? La question qu'il s'agit de
se poser est pourquoi l'onde relèverait elle du continu.
Leibniz a déjà répondu à ça il y a bien longtemps. Si c'est pas continu,
pourquoi une constante de réseau et pas une autre? Si tu réponds à cette
question bien plus difficile, tu auras la réponse à la question facile, mais
tout le monde l'a déjà sauf toi.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Mohwali Awamar
2017-02-16 15:37:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
L'illusion de continuité est due au mouvement universel, à ne pas confondre avec le mouvement perpetuel.
Mohwali Awamar
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.

Loading...