Discussion:
Pneus et pression
(trop ancien pour répondre)
Benoît
2020-01-10 19:22:08 UTC
Permalink
Bonjour,


Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?

On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...

Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoît chez leraillez.com
jc_lavau
2020-01-10 19:54:06 UTC
Permalink
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
Le poids. Besoin de dureté différentielle : plus dur en périphérie qu'au
centre. Mais c'est vrai qu'en chemin à silex, il arrive qu'on rêve à des
chambres pleines en mousse. Mon équipière handicapée a souffert un
martyre sur crevaison. Le truc : erreur au montage, la chambre partait
d'un côté au départ de la valve, puis repartait en sens inverse. Avec le
poids d'une adulte sur une jante de 20 pouces, ça n'a pas pardonné.
--
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-23656620.html
Benoît
2020-01-10 20:49:31 UTC
Permalink
Post by jc_lavau
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
Le poids. Besoin de dureté différentielle : plus dur en périphérie qu'au
centre.
Ne me dis pas qu'on ne sait pas faire des éléments dont la dureté
différe selon l'emplacement : Une couche de dur, une chouche de moins
dur, une couche de moins-moins-moins dur... et je fais un anneau en
soudant deux bouts. Si je sais mettre des « tissus » métaliques dans des
pneus (cf un pneu de F1 &Co) pourquoi ne saurais-je pas en faire autant
avec un fauteuil de handicapé ?
Post by jc_lavau
Mais c'est vrai qu'en chemin à silex, il arrive qu'on rêve à des chambres
pleines en mousse. Mon équipière handicapée a souffert un martyre sur
crevaison. Le truc : erreur au montage, la chambre partait d'un côté au
départ de la valve, puis repartait en sens inverse. Avec le poids d'une
adulte sur une jante de 20 pouces, ça n'a pas pardonné.
Et un pneu plein ? Quel aurait été le problème ? Il n'y a plus de valve,
il n'y a plus de sens de rotation, il n'y a rien de différent, dans un
sens, dans l'autre...
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoît chez leraillez.com
Sylvain
2020-01-10 23:50:02 UTC
Permalink
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
C'est impossible de faire un pneu plein qui amorti aussi bien les
vibrations et les chocs, qu'un pneu avec de l'air sous pression
Benoît
2020-01-11 00:25:25 UTC
Permalink
Post by Sylvain
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
C'est impossible de faire un pneu plein qui amorti aussi bien les
vibrations et les chocs, qu'un pneu avec de l'air sous pression
Explication stp ?
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoît chez leraillez.com
Cl.Massé
2020-01-11 00:33:10 UTC
Permalink
Post by Benoît
Post by Sylvain
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
C'est impossible de faire un pneu plein qui amorti aussi bien les
vibrations et les chocs, qu'un pneu avec de l'air sous pression
Explication stp ?
Les premiers pneumatiques étaient destinés aux bicyclettes.

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
bilou
2020-01-11 22:48:23 UTC
Permalink
Post by Sylvain
C'est impossible de faire un pneu plein qui amorti aussi bien les
vibrations et les chocs, qu'un pneu avec de l'air sous pression
+1
J'ai souvenir d'avoir descendu les escaliers sur 3 étages
avec du gros électroménager sur un diable a roues gonflables.
Ca c'est parfaitement passé.
Sinon pour ma brouette a roue poreuse un gonflage a la
mousse expansive a fait merveille aussi. :-)
Cl.Massé
2020-01-10 22:16:21 UTC
Permalink
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui manifestement ont
des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment où la
pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle, pourquoi ne
pas faire que des pneus pleins ?
C'est ce qu'on faisait avant. Pourquoi a-t-on tout remplacé par des chambres
à air, avec le problème de la crevaison?

-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Jo Kerr
2020-01-13 23:20:17 UTC
Permalink
Post by Cl.Massé
Post by Benoît
Bonjour,
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui manifestement ont
des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment où la
pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle, pourquoi ne
pas faire que des pneus pleins ?
C'est ce qu'on faisait avant. Pourquoi a-t-on tout remplacé par des chambres
à air, avec le problème de la crevaison?
Depuis les années 90, les pneus pour automobile sont sans chambre à air
(tubeless).
--
Quand on voit c'qu'on voit, puis qu'on entend c'qu'on entend, on a
raison d'penser c'qu'on pense
(Coluche)
Christophe Dang Ngoc Chan
2020-01-11 02:33:06 UTC
Permalink
Post by Benoît
(voire ne dérappent jamais),
Ah si, sur une plaque d'égout ou un rail de tram mouillé, ou encore des
gravillons ça dérape très bien un vélo, sur un freinage un peu brusque
ou un virage un peu serré.

Il y a même une piste cyclable bien connue au havre avec un beau
revêtement bien lisse qu'il faut aborder avec un virage à 90° (en haut
du tunnel Jenner). La première fois que je l'ai prise un jour de pluie,
'em suis pété la gueule (avec pour tant un VTT et des pneus en bon état).
Post by Benoît
ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs...
Si, à vélo on peut avoir des freinages d'urgence.

Et l'accélération max de freinage est grosso-merdo la même que pour une
voiture, c'est la limite d'adhérence gomme/route donc env. 0,6 g sur
route sèche et 0,1 g sur route mouillée.

Donc comme l'a dit jc_lavaud : c'est d'abord le poids, mais aussi
l'inertie en rotation.
Mais aussi le confort, les vélos ont parfois une suspension avant mais
rarement arrière.
--
Christophe Dang Ngoc Chan
Valcarus
2020-01-19 07:18:52 UTC
Permalink
Post by Benoît
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Pour faire 5 km/h.
Post by Benoît
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
Même un cycliste de ville aime bien rouler à plus de 5 km/h.
La masse des parties tournantes, voilà l'ennemie. Elle augmente le
moment d'inertie et pénalise les accélérations.

Et l'amortissement doit être meilleur avec des pneumatiques.
Benoît
2020-01-19 14:44:12 UTC
Permalink
Post by Valcarus
Post by Benoît
Je viens de voir, dans Paris, des vélos en location qui mainfestement
ont des pneus pleins, puisqu'il n'y a aucune valve. À partir du moment
où la pression des pneus de vélos est fixée par le fabricant/modèle,
pourquoi ne pas faire que des pneus pleins ?
On en utilise bien sur des bi-tricyclettes d'enfants, des caddies,
certains Fenwicks...
Pour faire 5 km/h.
Post by Benoît
Je comprends que sur des voitures de compétitions la dissipation de la
chaleur pourrait être une justification du remplissage par de l'air et
non un plastique quelconque (répartition plus uniforme de la chaleur ?),
mais pour des machines qui ne vont pas vite, ne prennent pas des virages
à la limite du dérapage (voire ne dérappent jamais), ne subissent pas
des accélérations ou freinages intensifs... Pourquoi ne pas simplement
faire des pneus pleins ? Qui ne crèvent jamais.
Même un cycliste de ville aime bien rouler à plus de 5 km/h.
La masse des parties tournantes, voilà l'ennemie. Elle augmente le
moment d'inertie et pénalise les accélérations.
Un pneu peut-être plein d'air dans de la mousse et ne sera pas beaucoup
plus lourd. Cela étant je suis d'accord qu'on augmente l'inertie.
Post by Valcarus
Et l'amortissement doit être meilleur avec des pneumatiques.
J'y pense aussi, mais j'ai un doute. Si tu prends deux balons de
diamètre et poids équivalents : un façon ballon de foot en cuir bien
gonflé et l'autre presque pas glonflé ou 100% mousse.

Un même coup de pied enverra le ballon glonflé beaucoup plus loin ce qui
implique que les deux autres amortissent le choc.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoît chez leraillez.com
Loading...