Discussion:
Ce qu'est concrètement le "mur du son" :
(trop ancien pour répondre)
Jean T?r?metz
2004-05-23 11:17:15 UTC
Permalink
SON

Le son, c'est un choc sur une molécule et sa transmission
de cette molécule à sa voisine, de celle-ci à la suivante, etc ...
L'air, c'est un ensemble de molécules tenues en suspension
à distance les unes des autres dans l'éther, par l'éther, par les
éthèrons.
L'éther, les éthèrons, c'est ce dans quoi baignent toutes les
molécules, tous les atomes de l'univers.
Lorsque des molécules ne sont pas séparées les unes des
autres par des éthèrons et sont plus ou moins compressées
les unes contre les autres, on a à faire à "état solide" ou à "é-
tat liquide".
Lorsque des éthèrons se sont immiscés entre des molécules
et les séparent les unes des autres, on a à faire à "état gazeux".
Solides et liquides sont difficilement compressibles parce
que à côté des éthèrons, "grands ballons" élastiques quasi mous,
les molécules, les atomes, ne sont que dures petites balles élas-
tiques. Les gaz eux sont facilement compressibles parce que
ce qui est compressé lorsqu'ils le sont, ce ne sont pas leurs
molécules, mais les éthèrons qui séparent celles-ci les unes
des autres.


VITESSE DU SON

Si la lumière, c'est un choc et sa transmission d'éthèrons en
éthèrons au contact les uns des autres, le son dans l'air, c'est
un choc et sa transmission de molécules en molécules, lesquel-
les n'étant pas au contact les unes des autres, doivent se dépla-
cer pour aller toucher leurs voisines.
Plus les molécules sont séprées les unes des autres (dans un
air chaud, dans un air raréfié), plus dans un temps donné, elles
doivent couvrir de distance pour se joindre et transmettre des
chocs : plus la vitesse du son est grande. Plus elles sont proches
les unes des autres (dans un air froid, dans un air dense), moins
dans le même temps donné, elles doivent couvrir de distance
pour se joindre et transmettre des chocs : plus la vitesse du son
est petite.


"MUR DU SON"

Lorsque nous nous déplaçons dans l'air, bien malheureusement
nous n'empêchons pas ses molécules de s'accrocher à nous, et
lorsque nous nous déplaçons à la vitesse du son, lorsque nous
choquons les molécules d'air à la vitesse avec laquelle elles allaient
se déplacer vers l'avant pour transmettre le choc du nez de notre
avion, ces molécules qui ce sont accrochées à ce nez, se retrou-
vent toutes entassées les unes contre les autres en un "mur d'air"
quasi solide, "mur d'air" devenant cônique, immense cône d'air
quasi solide au travers duquel nous ne passons jamais, mais que
nous poussons, entraînons devant nous, traînons tout au long de
notre vol supersonique et qui cogne interminablement sur le sol
et tout ce qui s'y trouve ...

Mais déjà, en attendant de pouvoir empêcher les molécules d'air
de s'accrocher à nous, bien que poussant toujours ce cône d'air
quasi solide, nous pourrions ne plus le laisser cogner sur le sol,
passer à plus de 2.000, 3.000 km/h, etc ... ras n'importe quelle
ville sans que rien ne s'y produise, d'autant que ce serait de plus
sans plus l'effroyable hurlement des réacteurs actuels et en pos-
sèdant par ailleurs le vol stationnaire :

www.toute-une-nouvelle-aviation.net

C'est tout Jean
Oncle Dom
2004-05-23 12:30:16 UTC
Permalink
Jean T?r?metz , alias <***@free.fr>
nous a fait l'honneur d'écrire:

et le mur du çon, tu connais?
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Vincent Tejedor
2004-05-23 15:06:28 UTC
Permalink
Post by Jean T?r?metz
Le son, c'est un choc sur une molécule et sa transmission
de cette molécule à sa voisine, de celle-ci à la suivante, etc ...
L'air, c'est un ensemble de molécules tenues en suspension
à distance les unes des autres dans l'éther, par l'éther, par les
éthèrons.
Et si les molécules d'air sont immobiles, qu'est-ce qui explique la
température ? Le mouvement des éthérons? Ce n'est donc pas un fluide dans
lequel tou baigne...
Post by Jean T?r?metz
L'éther, les éthèrons, c'est ce dans quoi baignent toutes les
molécules, tous les atomes de l'univers.
Lorsque des molécules ne sont pas séparées les unes des
autres par des éthèrons et sont plus ou moins compressées
les unes contre les autres, on a à faire à "état solide" ou à "é-
tat liquide".
Tient donc... Et pourquoi faut il fournir plus d'énergie pour changer d'état
(pallier de changement d'état) que pour les éloigner sans changer d'état, si
ce n'est qu'il existe des liaisons intermoléculaire, et donc que les éthéron
ne servent à rien?
Post by Jean T?r?metz
Lorsque des éthèrons se sont immiscés entre des molécules
et les séparent les unes des autres, on a à faire à "état gazeux".
Solides et liquides sont difficilement compressibles parce
que à côté des éthèrons, "grands ballons" élastiques quasi mous,
les molécules, les atomes, ne sont que dures petites balles élas-
tiques. Les gaz eux sont facilement compressibles parce que
ce qui est compressé lorsqu'ils le sont, ce ne sont pas leurs
molécules, mais les éthèrons qui séparent celles-ci les unes
des autres.
Donc pas de raison qu'un gaz soit plus ou moins compressible, puisque ce
sont les éthérons, universels, qui sont comprimés. Tient, c'est bizarre, la
compressibilité d'un gaz n'est pas une constante... mais pourquoi donc ?
Post by Jean T?r?metz
VITESSE DU SON
Si la lumière, c'est un choc et sa transmission d'éthèrons en
éthèrons au contact les uns des autres, le son dans l'air, c'est
un choc et sa transmission de molécules en molécules, lesquel-
les n'étant pas au contact les unes des autres, doivent se dépla-
cer pour aller toucher leurs voisines.
Pourquoi pour les comprimer, il faut comprimer les éthérons alors. Pour info
(je pense qu'il y en a sérieusement besoin) le son est une onde de préssion.
Alors soit ce sont les éthérons que l'on comprime, soit ce sont les
molécules, mais ce n'est pas au choix.
Ravi d'apprendre que la lumière, c'est comme le son, mais à fréquence plus
élevé... A quand l'effet sono-électrique?
Post by Jean T?r?metz
Plus les molécules sont séprées les unes des autres (dans un
air chaud, dans un air raréfié), plus dans un temps donné, elles
doivent couvrir de distance pour se joindre et transmettre des
chocs : plus la vitesse du son est grande. Plus elles sont proches
les unes des autres (dans un air froid, dans un air dense), moins
dans le même temps donné, elles doivent couvrir de distance
pour se joindre et transmettre des chocs : plus la vitesse du son
est petite.
J'avoue ne pas voir le lien. D'abord est-ce que c'est le temps de choc entre
les molécules qui est constante ? De plus, dans un solide, la distance
intra-moléculaire est très faible, donc selon ton raisonnement [foireux,
comme le reste], la vitesse du son evrait etre très faible... ce qui n'est
pas le cas
Post by Jean T?r?metz
"MUR DU SON"
Lorsque nous nous déplaçons dans l'air, bien malheureusement
nous n'empêchons pas ses molécules de s'accrocher à nous, et
lorsque nous nous déplaçons à la vitesse du son, lorsque nous
choquons les molécules d'air à la vitesse avec laquelle elles allaient
se déplacer vers l'avant pour transmettre le choc du nez de notre
avion, ces molécules qui ce sont accrochées à ce nez, se retrou-
vent toutes entassées les unes contre les autres en un "mur d'air"
quasi solide, "mur d'air" devenant cônique, immense cône d'air
quasi solide au travers duquel nous ne passons jamais, mais que
nous poussons, entraînons devant nous, traînons tout au long de
notre vol supersonique et qui cogne interminablement sur le sol
et tout ce qui s'y trouve ...
Ben voyons... Donc l'épaisseur du mur croit avec le temps, lors d'un voyage
supersonique, de meme que les frottements (il est de plus en plus dur de
pousser ce mur d'air d'épaisseur, donc de poids croissant). Malheureusement,
ce phénomène n'est pas observé en aéronautique.
Et quand un bateau fait la meme chose, il y a un mur d'eau qui permet aux
passagers retardataires de suivre le bateau en courant ? (j'avais entendu
parler de ça dans la bible, mais je ne savais pas que Moise nageait à plus
de 1500 m.s^-1)
Post by Jean T?r?metz
Mais déjà, en attendant de pouvoir empêcher les molécules d'air
de s'accrocher à nous, bien que poussant toujours ce cône d'air
quasi solide, nous pourrions ne plus le laisser cogner sur le sol,
passer à plus de 2.000, 3.000 km/h, etc ... ras n'importe quelle
ville sans que rien ne s'y produise, d'autant que ce serait de plus
sans plus l'effroyable hurlement des réacteurs actuels et en pos-
Surement, il suffit de demander aux éthérons... Note : est-ce que
l'éffroyable hurlement des réacteurs actuels est du au bang du mur du son ?
De mémoire la plupart des avions civils ne volent jamais à ces vitesses. Ce
ne serait pas plutot du aux turbulences à la sortie des ailes ?
Post by Jean T?r?metz
C'est tout
Comme d'habitude, c'est nul. Et je parie que tu sais toi meme que c'est
faux.
Didier Lauwaert
2004-05-24 13:01:21 UTC
Permalink
Post by Vincent Tejedor
intra-moléculaire est très faible, donc selon ton raisonnement [foireux,
comme le reste], la vitesse du son evrait etre très faible... ce qui n'est
Tu sais, c'est lui qui fait le raisonnement suivant :

"Les petits corps se repoussent moins que les gros.
Donc ils se rapprochent les uns des autres."

Cherchez l'erreur :-)))))

Même un gosse de cinq ans ne ferait pas une aussi
grosse faute de raisonnement.

Jean Tramachin :
- est incapable de faire un raisonnement qualitatif
- ne fait jamais de raisonnement quantitatif
- ne répond jamais aux questions, même sérieuses
(à mon avis il ne les lit même pas, ou alors il prend
l'une ou l'autre drogue)

De toute façon, je considère que ses messages
ce n'est même pas de la physique. C'est de la
fiction psychédélique.
Et je me demande pourquoi il poste ici
(il n'y a pas un groupe dédié à la psychiatrie ?
On pourrait faire un cross post et les gens de ce groupe
pourraient peut-être l'aider.)
Jean Claude Calvez
2004-05-24 18:48:54 UTC
Permalink
Post by Didier Lauwaert
- est incapable de faire un raisonnement qualitatif
- ne fait jamais de raisonnement quantitatif
- ne répond jamais aux questions, même sérieuses
(à mon avis il ne les lit même pas, ou alors il prend
l'une ou l'autre drogue)
De toute façon, je considère que ses messages
ce n'est même pas de la physique. C'est de la
fiction psychédélique.
Et je me demande pourquoi il poste ici
Parce qu'il croit faire de la physique ! :-))
Post by Didier Lauwaert
(il n'y a pas un groupe dédié à la psychiatrie ?
On pourrait faire un cross post et les gens de ce groupe
pourraient peut-être l'aider.)
JCC
Didier Lauwaert
2004-05-25 06:11:18 UTC
Permalink
Post by Jean Claude Calvez
Post by Didier Lauwaert
Et je me demande pourquoi il poste ici
Parce qu'il croit faire de la physique ! :-))
Tu veux mon avis ? (non, mais je le donne quand même :-)

Ce n'est pas le cas. C'est juste un gros farceur
qui s'amuse beaucoup à écrire ses fictions
et à les poster ici en faisant croire
qu'il se prend au sérieux.

Raison de mon jugement : il y a un groufre, que
dis-je, un abysse, entre le fond et la forme.

YBM
2004-05-23 15:38:24 UTC
Permalink
Je ne peux m'empêcher de citer l'introduction du cours de Feynman
"Cargo Cult Science - Observations sur la science, la pseudo-science,
et comment apprendre à ne pas se duper soi-même" (cf. le dernier
numéro spécial de Pour la Science), tant elle s'applique bien au
délire blablatesque de Térémetz :

« Dans les Mers du Sud, il y a des gens qui pratiquent un culte de
l'avion cargo. Pendant la guerre, ils ont vu des avions atterir avec
beaucoup de bonne choses, et ils aimeraient que cela recommence. Ils
ont donc construit de vagues pistes d'atterissage, disposé des faux
le long des pistes, fabriqué une hutte en bois où un homme s'assoit,
avec deux morceaux de bois sur la tête en guise de casque et des
bâtons de bambou dressés pour faire des antennes - c'est le
contrôleur aérien - et ils attendent que les avions atterrissent.
Ils font tout comme il faut. La manière est parfaite. Tout est
exactement comme pendant la guerre, mais ça ne fonctionne pas.
Aucun avion n'atterrit. »

C'est pareil avec les délires péremptoires et comiques de Térémetz,
ce ne sont que les apparences du discours scientifique qui sont imités
(d'ailleurs la présentation absrude du texte comme images bitmap pour
fixer la typographie est très révélatrice de ce désir d'imitation),
on trouve l'avalanche de termes spécifiques, l'apparence de raisonnement
(usage du "donc"), mais quand on creuse il n'y a rien derrière et
on s'aperçoit que les seules motivations de Térémetz sont à la fois un
désir forcené de reconnaissance et une idéologie new-age à la noix.
Quand on est incapable en premier lieu de fournir la critique de
ses propres idées (ne parlons même pas d'être capable d'entendre
les critiques faîtes par d'autres)... on n'est vingt mille lieu
au dessous des critères minimum de scientificité, et plus généralement
de la plus élémentaire honnêteté intellectuelle, on est au niveau
du show-business.
Vincent Tejedor
2004-05-23 15:49:10 UTC
Permalink
Post by YBM
C'est pareil avec les délires péremptoires et comiques de Térémetz,
ce ne sont que les apparences du discours scientifique qui sont imités
(d'ailleurs la présentation absrude du texte comme images bitmap pour
fixer la typographie est très révélatrice de ce désir d'imitation),
on trouve l'avalanche de termes spécifiques, l'apparence de raisonnement
(usage du "donc"), mais quand on creuse il n'y a rien derrière et
on s'aperçoit que les seules motivations de Térémetz sont à la fois un
désir forcené de reconnaissance et une idéologie new-age à la noix.
Je ne sais pas ce qui motive Teremetz, mais je ne pense pas que ce soit le
désir de convaincre (sinon il répondrait aux objections), ou meme de
chercher la vérité... On dirait qu'il parle pour parler
Jacques Lavau
2004-05-23 15:58:12 UTC
Permalink
Post by Vincent Tejedor
Post by YBM
C'est pareil avec les délires péremptoires et comiques de Térémetz,
ce ne sont que les apparences du discours scientifique qui sont imités
(d'ailleurs la présentation absrude du texte comme images bitmap pour
fixer la typographie est très révélatrice de ce désir d'imitation),
on trouve l'avalanche de termes spécifiques, l'apparence de raisonnement
(usage du "donc"), mais quand on creuse il n'y a rien derrière et
on s'aperçoit que les seules motivations de Térémetz sont à la fois un
désir forcené de reconnaissance et une idéologie new-age à la noix.
Je ne sais pas ce qui motive Teremetz, mais je ne pense pas que ce soit le
désir de convaincre (sinon il répondrait aux objections), ou meme de
chercher la vérité... On dirait qu'il parle pour parler
Je l'ai déjà précisé, mais je n'ai visiblement pas convaincu, car je
participe simultanément d'un autre métier :
bien plus que pseudo-physicien, le discours de J.T. reste psychotique.
Les critères cliniques diagnostiques sont tous satisfaits. Redisons-le
dans les mots qui nous sont communs : J.T. refuse toute épreuve de
réalité. Il se contente de satisfaire à très archaïque besoin d'être
reconnu et automatiquement aimé parce qu'il est là. Rappelez-vous les
flots d'invectives méprisantes de "Mining Pionneer". Les traits
psychotiques de l'un comme de l'autre sont tout à fait transparents.
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
YBM
2004-05-23 16:06:47 UTC
Permalink
Jacques Lavau a écrit :
[...]
Post by Jacques Lavau
Je l'ai déjà précisé, mais je n'ai visiblement pas convaincu, car je
Vous voulez dire que "[...] plainte tragique, qui date du temps où il a
été sevré, alors qu'il ne voulait pas " est votre explication des
motivations de Térémetz ? C'est un peu court... Sans compter que
c'est encore une fois de la faute d'une malheureuse femme ! Vous
commencez pas à trouver que votre complot universel féminin à du
mal à passer les épreuves de réalité ?

La motivation des Térémetz, Maniac Miner, Hachel et cie me reste
assez mystérieuse, et je suis pas sûr qu'elle soit si importante pour
les comprendre. Par ailleurs j'ai trouvé des similitudes frappantes
dans le style de Térémetz et dans certains de vos propres écrits :
tous deux ne pouvez vous empêcher de revenir à votre dada personnel
même s'il faut torturer le sujet (d'étude) pour cela. Evidemment
la différence est qu'on remarque que vous, vous avez réellement fait
de la physique.
Jacques Lavau
2004-05-23 16:25:38 UTC
Permalink
Post by YBM
[...]
Post by Jacques Lavau
Je l'ai déjà précisé, mais je n'ai visiblement pas convaincu, car je
Vous voulez dire que "[...] plainte tragique, qui date du temps où il a
été sevré, alors qu'il ne voulait pas " est votre explication des
motivations de Térémetz ? C'est un peu court... Sans compter que
c'est encore une fois de la faute d'une malheureuse femme ! Vous
commencez pas à trouver que votre complot universel féminin à du
mal à passer les épreuves de réalité ?
La motivation des Térémetz, Maniac Mineer, Hachel et cie me reste
assez mystérieuse, et je suis pas sûr qu'elle soit si importante pour
les comprendre. Par ailleurs j'ai trouvé des similitudes frappantes
tous deux ne pouvez vous empêcher de revenir à votre dada personnel
même s'il faut torturer le sujet (d'étude) pour cela. Evidemment
la différence est qu'on remarque que vous, vous avez réellement fait
de la physique.
On voit que HL vous manque, et qu'il vous faut chercher ailleurs des
têtes de turc sur lesquelles cogner.

Bon, il reste que le privilège de se tromper toujours à 100% est rare,
et que vous ne l'avez pas. Il est tout à fait vrai que j'ai fait bref,
et peu détaillé. Bien que nous partagions avec tous les mammifères
placentaires, marsupiaux et monotrèmes une dépendance vitale mais
temporaire envers celui de nos ascendants qui est de sexe féminin, il
reste bien d'autres souffrances que celles liées au sein et au sevrage,
et bien d'autres occasions d'installer des endommagements durables dans
le système nerveux central. C'est vrai, je l'avoue, j'ai taillé dans le
sujet, et j'ai fait trop bref, à l'usage des non-spécialistes. Mais du
moins ai-je situé en gros la période de la biographie où se sont noués
les drames premiers, ceux qui ont conditionné le plus gros de la
plasticité du cerveau.

En avez-vous fait autant, YBM ?
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
YBM
2004-05-23 17:01:01 UTC
Permalink
Jacques Lavau a écrit :
[...]
Post by Jacques Lavau
En avez-vous fait autant, YBM ?
De la psychologie à deux balles nourrie par mes propres fantasmes
morbides ? Non, je vous laisse tout ça, vous y êtes indépassables.
Jacques Lavau
2004-05-23 17:41:20 UTC
Permalink
Post by YBM
[...]
Post by Jacques Lavau
En avez-vous fait autant, YBM ?
De la psychologie à deux balles nourrie par mes propres fantasmes
morbides ? Non, je vous laisse tout ça, vous y êtes indépassables.
Dis mon grand ?
Baises-tu bien ? Baises-tu assez ?
Ou te contentes-tu d'être un mal-baisant ?
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
YBM
2004-05-23 18:08:22 UTC
Permalink
Jacques Lavau a écrit :
[...]
Post by Jacques Lavau
Dis mon grand ?
Baises-tu bien ? Baises-tu assez ?
Ou te contentes-tu d'être un mal-baisant ?
Si j'étais vous j'éviterais les apostrophes de ce style car si elles
sont très éclairantes sur votre personnalité malade, elles jurent un peu
avec l'étalage de vos profonds problèmes sexuels sur votre propre site
où vous arrivez à les asséner au pauvre lecteur, qui n'en peu mais,
jusque dans vos pompeux et ridicules traités... Ce qui est dommage
parce que si on virait tout ce fatras et toutes les invectives de
votre site Web, on obtiendrait sans doute une demi-page très
intéressante.

Ô psychologue de comptoir et scientifique d'opérette : soigne-toi
toi même !
Jacques Lavau
2004-05-23 18:24:42 UTC
Permalink
Post by YBM
[...]
Post by Jacques Lavau
Dis mon grand ?
Baises-tu bien ? Baises-tu assez ?
Ou te contentes-tu d'être un mal-baisant ?
Si j'étais vous j'éviterais les apostrophes de ce style car si elles
sont très éclairantes sur votre personnalité malade, elles jurent un peu
avec l'étalage de vos profonds problèmes sexuels sur votre propre site
où vous arrivez à les asséner au pauvre lecteur, qui n'en peu mais,
jusque dans vos pompeux et ridicules traités... Ce qui est dommage
parce que si on virait tout ce fatras et toutes les invectives de
votre site Web, on obtiendrait sans doute une demi-page très
intéressante.
Ô psychologue de comptoir et scientifique d'opérette : soigne-toi
toi même !
Alcootest !
Veuillez soufler dans le ballon, Monsieur YBM !
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
Vincent Tejedor
2004-05-23 18:41:58 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Post by YBM
Post by Jacques Lavau
Dis mon grand ?
Baises-tu bien ? Baises-tu assez ?
Ou te contentes-tu d'être un mal-baisant ?
Ô psychologue de comptoir et scientifique d'opérette : soigne-toi
toi même !
Alcootest !
Sauf erreur, nous parlions du cas de Mr Teremetz...

Pour en revenir à lui, il m'importe peu de savoir pour quelle raison il se
prend pour un physicien révolutionnaire, je pense que s'il affronte la
critique, il pourra se rendre compte lui meme de ses erreurs ou des
incohérences de sa "théorie"

Je reconnais que fr.aide.teremetz devrait etre créé s'il continue à poster
autant, mais peut etre y a-t-il encore de l'espoir...
Jacques Lavau
2004-05-23 19:12:14 UTC
Permalink
Post by Vincent Tejedor
Post by Jacques Lavau
Post by YBM
Post by Jacques Lavau
Dis mon grand ?
Baises-tu bien ? Baises-tu assez ?
Ou te contentes-tu d'être un mal-baisant ?
Ô psychologue de comptoir et scientifique d'opérette : soigne-toi
toi même !
Alcootest !
Sauf erreur, nous parlions du cas de Mr Teremetz...
Pour en revenir à lui, il m'importe peu de savoir pour quelle raison il se
prend pour un physicien révolutionnaire, je pense que s'il affronte la
critique, il pourra se rendre compte lui meme de ses erreurs ou des
incohérences de sa "théorie"
Je reconnais que fr.aide.teremetz devrait etre créé s'il continue à poster
autant, mais peut etre y a-t-il encore de l'espoir...
Merci d'intervenir en tiers pour mettre terme à cette bagarre d'ivrogne.

Pour le cas de J.T., l'expérience de RHL, de Mining Pionneer, et de
quelques illuminés islamistes, ou en moins grave, de CM, tout cela a dû
t'apprendre que ce genre de chtarbés n'apprennent pratiquement rien de
la critique. On s'épuise, le forum devient hargneux, et c'est tout.

Prendre Térémetz au pied de la lettre, bon, on en fait le tour en dix
minutes, et pas plus. Or on en est à combien déjà ? 18 jours depuis le 5
mai.

18 jours, cela commence à faire bien long pour une simple bouffée
délirante. Donc cela commence à faire un problème psychiatrique sérieux.
Peut-être est-il simplement cyclothymique, et assistons-nous là un
épisode maniaque. C'est un cas d'hospitalisation d'office : un
cyclothymique dans la phase maniaque peut ruiner sa famille en quelques
jours. Et ses jours sont en grand danger quand l'humeur se retourne en
profonde dépression.

Qu'il soit seul ou pas, qu'il ait une famille ou pas, des enfants ou
pas, de toutes façons, il semble bien relever de la prise en charge
psychiatrique. A distance, ce n'est pas facile, et cela devient
totalement impossible si on reste dans son jeu, en prenant naïvement son
délire au pied de la lettre, en purs physiciens.
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
YBM
2004-05-23 20:20:38 UTC
Permalink
Vincent Tejedor a écrit :
[...]
Post by Vincent Tejedor
Pour en revenir à lui, il m'importe peu de savoir pour quelle raison il se
prend pour un physicien révolutionnaire, je pense que s'il affronte la
critique, il pourra se rendre compte lui meme de ses erreurs ou des
incohérences de sa "théorie"
C'est même pas de l'incohérence, comme pour Hachel par exemple, c'est
beaucoup plus profond que ça, et ça se voit au niveau linguistique.
Hachel collait quand même des calculs, prétendait décrire des
expériences. Térémetz ne fait que pondre un discours halluciné,
truffé de termes empruntés à la physique, mais n'est que dans
l'affirmation sans contenu : si quelques unes de ses phrases ont
un sens pris isolément, il est impossible d'en tirer le moindre
d'un paragraphe pris en entier. On a l'impression d'un mélange
de copié-collé au hasard de bouts de phrases piquées dans un
bouquin de physique et d'un générateur informatique de cadavres
exquis. En tout cas le phénomène est intéressant, même sur
sci.physics.relativity qui est la référence en la matière
(http://users.pandora.be/vdmoortel/dirk/Physics/ImmortalFumbles.html)
il n'y a pas de "crank" similaire.

Bref, il n'y a même pas de début de semblant de "théorie", il
ne réagit pas quand on lui montre qu'une de ses phrases mêne à
une contradiction avec les faits : seul doit compter pour lui
l'ensemble de son discours (d'ailleurs présenté comme un seul
objet bitmap : il n'y a pas vraiment de texte même dans le
format !), lequel n'a aucun sens autre que celui qu'il lui prête.

Il n'est pas inutile cependant de répondre sur le fond à ce
genre de délire, d'une part parce que ça peut éviter qu'un
candide qui passe dans le coin soit abusé (bon, dans ce cas
précis c'est quasiment impossible) et d'autre part parce qu'il
reste toujours possible que l'auteur du délire ouvre les
yeux, ne serait-ce que partiellement. Ce n'est pas totalement
impossible : je l'ai vu une fois, un crackpot de sci.physics.*
a été convaincu après 5 ans (!) que la notion de vitesse de
libération (en gravitation classique) n'était pas absurde...
BC
2004-05-23 20:55:26 UTC
Permalink
Post by YBM
C'est même pas de l'incohérence, comme pour Hachel par exemple, c'est
beaucoup plus profond que ça, et ça se voit au niveau linguistique.
Hachel collait quand même des calculs, prétendait décrire des
expériences. Térémetz ne fait que pondre un discours halluciné,
truffé de termes empruntés à la physique, mais n'est que dans
l'affirmation sans contenu : si quelques unes de ses phrases ont
un sens pris isolément, il est impossible d'en tirer le moindre
d'un paragraphe pris en entier. On a l'impression d'un mélange
de copié-collé au hasard de bouts de phrases piquées dans un
bouquin de physique et d'un générateur informatique de cadavres
exquis.
D'accord avec toi.
Cependant, plus je vois des posts du genre de Mr Térémetz, plus je pense
qu'ils sont l'oeuvre de personnes qui veulent voir ou étudier les réactions
des personnes (plus ou moins ) intéréssées par les sciences physiques.
Mr Tétémetz post sur fr.sci.physique sans jamais apporté de critiques aux
réponse qui lui sont faites. De plus, ses posts sont complètement dénués de
sens... Je pense que n'importe quel élève de première scientifique (et je
suis gentil), après lecture de ses posts, le prendrait pour un illuminé.

Je ne peux m'empêcher de penser par exemple ceci :

Ne se pourrait'il pas que ce chèr Monsieur soit un étudiant en sociologie ?
En allant plus loin dans cette hyptohèse : N'est'il pas possible que cet
étudiant prépare, par exemple, un thèse sur les différents milieux
scientifiques en fonction de leur support de communication ?

Il me semble que la seule chose qu'attend Mr Térémetz est un nombre élevé de
réponse à son message... Rien d'autre.

Alors... SVP, pour ce genre de post :
- Une ou deux réponse pour expliquer la supercherie : Ok ! : Ca permet
aux newbies de ne pas se faire avoir.
- 30 réponses du même genre : STOP !

Bonne soirée.
Vincent Tejedor
2004-05-23 21:13:45 UTC
Permalink
Post by BC
D'accord avec toi.
Cependant, plus je vois des posts du genre de Mr Térémetz, plus je pense
qu'ils sont l'oeuvre de personnes qui veulent voir ou étudier les réactions
des personnes (plus ou moins ) intéréssées par les sciences physiques.
Mr Tétémetz post sur fr.sci.physique sans jamais apporté de critiques aux
réponse qui lui sont faites. De plus, ses posts sont complètement dénués de
sens... Je pense que n'importe quel élève de première scientifique (et je
suis gentil), après lecture de ses posts, le prendrait pour un illuminé.
Disons que ce qui me surprend, c'est que quelqu'un réflechissant aussi peu à
ce qu'il dit arrive à manipuler un ordinateur...
Post by BC
Ne se pourrait'il pas que ce chèr Monsieur soit un étudiant en sociologie ?
En allant plus loin dans cette hyptohèse : N'est'il pas possible que cet
étudiant prépare, par exemple, un thèse sur les différents milieux
scientifiques en fonction de leur support de communication ?
J'ais des doutes... prendrait il la peine de faire un site web et d'écrire
toutes ces pages ? Je sais que les thésards sont parfois assez bizarres,
mais il y a des limites !
Post by BC
Il me semble que la seule chose qu'attend Mr Térémetz est un nombre élevé de
réponse à son message... Rien d'autre.
Je ne sais pas trop ce qu'il attend...
Post by BC
- Une ou deux réponse pour expliquer la supercherie : Ok ! : Ca permet
aux newbies de ne pas se faire avoir.
- 30 réponses du même genre : STOP !
Il est toujours interressant de discuter, meme si a la base, cela part de Mr
Teremetz. Il peut sans le savoir amener des questions interessantes : voir
le post "Les maths ne sont pas de la physique" et le lien avec l'AD de
StefJM...
Si il s'amuse de voir des gens poster, ça le regarde, je ne me sens
aucunement coupable de le satisfaire, tant que l'on reste à peu près dans
l'esprit du forum... (c'est plus vraiment le cas ici, mais c'est pour
éclaircir mes intentions ;-) )
Post by BC
Bonne soirée.
Vincent Tejedor
2004-05-23 21:07:49 UTC
Permalink
Post by YBM
C'est même pas de l'incohérence, comme pour Hachel par exemple, c'est
beaucoup plus profond que ça, et ça se voit au niveau linguistique.
C'est vrai que Hachel avait un peu plus de répondant...
Post by YBM
Hachel collait quand même des calculs, prétendait décrire des
expériences. Térémetz ne fait que pondre un discours halluciné,
truffé de termes empruntés à la physique, mais n'est que dans
l'affirmation sans contenu : si quelques unes de ses phrases ont
un sens pris isolément, il est impossible d'en tirer le moindre
d'un paragraphe pris en entier. On a l'impression d'un mélange
de copié-collé au hasard de bouts de phrases piquées dans un
bouquin de physique et d'un générateur informatique de cadavres
exquis. En tout cas le phénomène est intéressant, même sur
sci.physics.relativity qui est la référence en la matière
(http://users.pandora.be/vdmoortel/dirk/Physics/ImmortalFumbles.html)
il n'y a pas de "crank" similaire.
Interessant le site, dommage que les internaute ne puisse apprécier nos
"cranck" francophones !
Post by YBM
Bref, il n'y a même pas de début de semblant de "théorie", il
ne réagit pas quand on lui montre qu'une de ses phrases mêne à
une contradiction avec les faits : seul doit compter pour lui
l'ensemble de son discours (d'ailleurs présenté comme un seul
objet bitmap : il n'y a pas vraiment de texte même dans le
format !), lequel n'a aucun sens autre que celui qu'il lui prête.
Disons qu'il ne discute pas, c'est un peu embètant pour communiquer quoi que
ce soit
Post by YBM
Il n'est pas inutile cependant de répondre sur le fond à ce
genre de délire, d'une part parce que ça peut éviter qu'un
candide qui passe dans le coin soit abusé (bon, dans ce cas
précis c'est quasiment impossible) et d'autre part parce qu'il
reste toujours possible que l'auteur du délire ouvre les
yeux, ne serait-ce que partiellement. Ce n'est pas totalement
impossible : je l'ai vu une fois, un crackpot de sci.physics.*
a été convaincu après 5 ans (!) que la notion de vitesse de
libération (en gravitation classique) n'était pas absurde...
J'avoue faire ça pas uniquement par bonté d'ame, ça m'interresse de trouver
la faille d'un raisonnement. Mais là, il n'y a pas de grosses difficultés,
il se contredit tout seul
Je ne sais pas si j'attendrais 5 ans, mais peut etre Jean n'est pas un cas
aussi desespéré..
Jacques Lavau
2004-05-23 21:29:29 UTC
Permalink
Post by YBM
C'est même pas de l'incohérence, comme pour Hachel par exemple, c'est
beaucoup plus profond que ça, et ça se voit au niveau linguistique.
Hachel collait quand même des calculs, prétendait décrire des
expériences. Térémetz ne fait que pondre un discours halluciné,
truffé de termes empruntés à la physique, mais n'est que dans
l'affirmation sans contenu : si quelques unes de ses phrases ont
un sens pris isolément, il est impossible d'en tirer le moindre
d'un paragraphe pris en entier. On a l'impression d'un mélange
de copié-collé au hasard de bouts de phrases piquées dans un
bouquin de physique et d'un générateur informatique de cadavres
exquis. En tout cas le phénomène est intéressant, même sur
sci.physics.relativity qui est la référence en la matière
(http://users.pandora.be/vdmoortel/dirk/Physics/ImmortalFumbles.html)
il n'y a pas de "crank" similaire.
Ah au fait, je viens de recevoir un message indigné du dit RHL. Il
s'indigne d'être mis sur le même plan que les illuminés islamistes. Bon,
donc il est vivant. Pas beaucoup plus lucide qu'avant, hélas.
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
YBM
2004-05-23 21:35:52 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Ah au fait, je viens de recevoir un message indigné du dit RHL. Il
s'indigne d'être mis sur le même plan que les illuminés islamistes. Bon,
donc il est vivant. Pas beaucoup plus lucide qu'avant, hélas.
C'est du spam. Plains toi à son FAI : abuse@<domaine du fai>
Oncle Dom
2004-05-23 21:39:55 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Ah au fait, je viens de recevoir un message indigné du dit RHL. Il
s'indigne d'être mis sur le même plan que les illuminés islamistes.
Ben, je le comprends. Ils ne sont pas sur la même marche de l'escalier
Post by Jacques Lavau
Bon, donc il est vivant. Pas beaucoup plus lucide qu'avant, hélas.
Peut ètre, mais tu t'indignerais aussi d'être mis sur le même plan que
les illuminés islamistes, non?
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Jacques Lavau
2004-05-23 22:10:31 UTC
Permalink
Post by Oncle Dom
Post by Jacques Lavau
Ah au fait, je viens de recevoir un message indigné du dit RHL. Il
s'indigne d'être mis sur le même plan que les illuminés islamistes.
Ben, je le comprends. Ils ne sont pas sur la même marche de l'escalier
Post by Jacques Lavau
Bon, donc il est vivant. Pas beaucoup plus lucide qu'avant, hélas.
Peut ètre, mais tu t'indignerais aussi d'être mis sur le même plan que
les illuminés islamistes, non?
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Oui, tu as raison. Il est beaucoup moins nombreux et bien moins armé
qu'eux, donc bien moins dangereux.

Ceci dit, si je fais un inventaire de toutes les insultes que j'ai déjà
j'ai reçues, ça n'est pas triste non plus. A peu près ceci :
"les intellectuels, les pseudo-intellectuels, les crânes d’œufs
incapables de la moindre réalisation concrète, les racistes-pur-blanc,
les fonctionnaires, les scientistes étrangers à tout ce qui est humain,
les savants-qui-ont-un-ordinateur-à-la-place-du-cœur, les technocrates,
les misogynes, les pères absents, les «
masculinistes-phallocrates-macho-dominants-dégénérés-fachos-revanchards
», les violeurs, les batteurs de femmes, les batteurs d’enfants, les
buveurs, les voleurs, les maquereaux, les fous, les simulateurs de la
folie, les assassins, les incestueux, les négationnistes, les fascistes,
les communistes, les gauchistes, les bourgeois, les exploiteurs du
peuple, les alliés du grand capital, les lécheurs de bottes du pouvoir,
les addicts aux matches de football..."

Voyons voyons voyons ? En ai-je oublié, parmi les insultes et les procès
d’intention que j’ai pris dans la figure ? Oui bien sûr, j’en ai oublié
trois : « les vieux » (variantes : les vieux cons, les vieux schnocks) ,
« les mâles », ce qu’elles prononcent et écrivent « les mecs », et « les
psys », au sens de l’offre hégémonique en France, qui est celle des
psychanalystes. A ce florilège s'est ajouté récemment "les arabes, les
islamistes, leurs kollabos...".

Oui, et puis il y a aussi les variantes d'insultes raffinées, codées :
"psychorigide, soi grandiose, ego surdéveloppé, etc."

Et puis pour YBM, je suis aussi parfois "La PNL", etc. etc.
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
Oncle Dom
2004-05-24 08:28:29 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Ceci dit, si je fais un inventaire de toutes les insultes que j'ai
"les intellectuels, les pseudo-intellectuels, les crânes d’œufs
incapables de la moindre réalisation concrète, les
racistes-pur-blanc,
Post by Jacques Lavau
les fonctionnaires, les scientistes étrangers à tout ce qui est
humain, les savants-qui-ont-un-ordinateur-à-la-place-du-cœur, les
technocrates, les misogynes, les pères absents, les «
masculinistes-phallocrates-macho-dominants-dégénérés-fachos-revanchard
s
Post by Jacques Lavau
», les violeurs, les batteurs de femmes, les batteurs d’enfants, les
buveurs, les voleurs, les maquereaux, les fous, les simulateurs de la
folie, les assassins, les incestueux, les négationnistes, les
fascistes, les communistes, les gauchistes, les bourgeois, les
exploiteurs du peuple, les alliés du grand capital, les lécheurs de
bottes du pouvoir, les addicts aux matches de football..."
Pas mal, je suis largement battu
fonctionnaire, scientiste, bourgeois, etc... sont des injures "de bon
aloi", mais "addicts aux matches de football", ca c'est vraiment une
injure de fou
Pour ne plus ètre insulté, l'humour "téflon", c'est efficace, on n'est
plus insulté, mais plonké ;-)
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Vincent Tejedor
2004-05-23 16:28:20 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Je l'ai déjà précisé, mais je n'ai visiblement pas convaincu, car je
bien plus que pseudo-physicien, le discours de J.T. reste psychotique.
Les critères cliniques diagnostiques sont tous satisfaits. Redisons-le
dans les mots qui nous sont communs : J.T. refuse toute épreuve de
réalité. Il se contente de satisfaire à très archaïque besoin d'être
reconnu et automatiquement aimé parce qu'il est là. Rappelez-vous les
flots d'invectives méprisantes de "Mining Pionneer". Les traits
psychotiques de l'un comme de l'autre sont tout à fait transparents.
Transparent... pour vous peut etre. Moi je vois surtout quelqu'un mal dans
sa peau, qui cherche à sortir d'une routine banale et qui l'ennuie. Savoir
pourquoi n'est pas de mon domaine... (en plus, d'après Julien, j'ai des
problèmes de compréhension sociale...)
Oncle Dom
2004-05-23 18:56:56 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
bien plus que pseudo-physicien, le discours de J.T. reste
psychotique.
Post by Jacques Lavau
Les critères cliniques diagnostiques sont tous satisfaits.
Redisons-le
Post by Jacques Lavau
dans les mots qui nous sont communs : J.T. refuse toute épreuve de
réalité. Il se contente de satisfaire à très archaïque besoin d'être
reconnu et automatiquement aimé parce qu'il est là. Rappelez-vous les
flots d'invectives méprisantes de "Mining Pionneer". Les traits
psychotiques de l'un comme de l'autre sont tout à fait transparents.
Dire que ses propos sont délirants parce qu'il est psychotique, ne
rappelle-t-il ce médecin de Molière expliquant pourquoi votre fille
est muette?
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Jacques Lavau
2004-05-23 19:17:52 UTC
Permalink
Post by Oncle Dom
Dire que ses propos sont délirants parce qu'il est psychotique, ne
rappelle-t-il ce médecin de Molière expliquant pourquoi votre fille
est muette?
--
Oncle Dom
Ho ! Le "parce que" est de toi !
Moi, je n'ai fait que redire la même chose, en des termes différents. je
n'ai jamais inséré un "parce que" entre deux formulations du même constat.

En revanche, tu peux me reprocher de n'avoir pas consacré de longs
développements à vous analyser en détails les délires de J.T.

Oui, la vie est brève, et je ne vais pas la consacrer à J.T.
Je ne suis pas payé pour cela.
--
La science se distingue de tous les autres modes de transmission des
connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts
sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir
toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de
vérifier, par des expériences.
-- Jacques Lavau (retirer les anti et les spam pour le courriel)
http://perso.club-internet.fr/lavaujac/
Oncle Dom
2004-05-23 20:42:10 UTC
Permalink
Post by Jacques Lavau
Ho ! Le "parce que" est de toi !
C'est vrai ;-)
Post by Jacques Lavau
Moi, je n'ai fait que redire la même chose, en des termes
différents.
Post by Jacques Lavau
je n'ai jamais inséré un "parce que" entre deux formulations du même
constat.
En revanche, tu peux me reprocher de n'avoir pas consacré de longs
développements à vous analyser en détails les délires de J.T.
Non, non, moi même je ne l'ai pas fait
Quoique si son discours est suffisamment stéréotypé, on peut en tirer
un jeanterrotron, ou quelque chose comme ça
--
Oncle Dom
* * * * * * * *
http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/
Continuer la lecture sur narkive:
Résultats de la recherche pour 'Ce qu'est concrètement le "mur du son" :' (groupes de discussion et listes de diffusion)
6
réponses
[Ubuntu-QC] Manif à la maison Radio-Canada: contre la censure, pour les logiciels libres
démarré 2011-06-04 04:57:02 UTC
ubuntu-quebec@lists.ubuntu.com
12
réponses
MON CANDIDAT AU MIMILLE -Re: FN valeurs !
démarré 2004-01-05 06:07:08 UTC
fr.misc.engueulades
174
réponses
Le Titanic « ZONE EURO »
démarré 2011-05-01 03:50:58 UTC
fr.soc.economie
7
réponses
mon frere est une ordure drogueur de trisomiques et d'administrés provisoires, un travailleur volontaire aux madrassas des belges, observateur visceral et prentendant pathologique de maladies sur son frere et assassin de sa mere a la cortisonne il a meme situationné son pere avant sa mort.
démarré 2015-05-28 04:58:03 UTC
soc.culture.belgium
7
réponses
mon frere est une ordure drogueur de trisomiques et d'administrés provisoires, un travailleur volontaire aux madrassas des belges, observateur visceral et prentendant pathologique de maladies sur son frere et assassin de sa mere a la cortisonne il a meme situationné son pere avant sa mort.
démarré 2015-05-28 04:58:03 UTC
soc.culture.quebec
Sujets non liés mais intéressants
11
réponses
La guerre civile américaine a-t-elle été la «guerre civile la plus sanglante de l'histoire»?
démarré 2014-07-29 02:50:56 UTC
6
réponses
Quelle était la religion du peuple arabe avant sa conversion à l'islam?
démarré 2011-10-31 16:49:18 UTC
6
réponses
La cotte de mailles est-elle chère?
démarré 2015-01-19 00:25:59 UTC
5
réponses
Pourquoi n'y avait-il pas plus d'utilisation de l'énergie éolienne dans l'Antiquité?
démarré 2018-12-21 07:58:17 UTC
6
réponses
Pourquoi les États du sud ont-ils fait sécession des États-Unis?
démarré 2011-10-26 07:29:34 UTC
Loading...