Discussion:
*Le Poison de la Connaissance*
(trop ancien pour répondre)
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-11 11:22:37 UTC
Permalink
D'où n'y en faudrait-il aucunement s'en faire justement quant à la
connaissance
Afin s'en approprier des fers puisque cervelle humaine à s'en faire en
puissance
Puisse-elle faire tellement de choses en même-temps ainsi y aurait-on sa
vision

Tant quelque nombre soi-disant millier de petits groupes de neurones où
chacun
D'eux en fasse-t-il un millier strictement différent aux autres dix millions
au sein
Du même groupe donc nombre de difféntes manières en lequel aurait-on pu
avoir

Connexion dans le même groupe de neurones serait-il dizaine exp. sept que
multiplie
Dizaine exp. sept multiplie dizaine exp. sept multiplie dizaine exp. sept
que multiplie
Et ceatera un millier de fois pour en arriver à la machine ou présume-t-on
l'ordinateur

En est-il d'ores et déjà programmé de base à la logique floue y préconiser
en imiter
Plutôt cervelle humaine qu'y fassent-ils appeler intelligence artificielle
en détourner
Ayant pu en marcher parfaitement ou presque avec certaines industries
militaires

Voire automobiles et ménagères pour laquelle les mots n'en ont-ils acune
espèce
D'importance puisque se nourrisse-t-elle de bits dont chaque caractère de
substance
Huit bits en est-il et qu'importe la langue y est-il issu ainsi quant à la
connaissance
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:f122c657-936b-43b1-8c53-***@googlegroups.com...

Les mots sont les outils de la pensée encore faut il qu'une langue soit
suffisamment riche et maitrisée pour l'exprimer.
L'essentiel est que le message passe et la machine avec son langage binaire
le fait mieux que quiconque en ce qu'elle le fait avec la précision du
calcul.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-14 10:02:48 UTC
Permalink
Cependant en établir propriétés de grandeurs que puisse-t-on concevoir
Plutôt tant des racines irrationnelles d'équations générales quadratiques
Ainsi que biquadratiques à en déterminer en aurait-il fallu s'en construire

Strictes arêtes des polyèdres réguliers par rapport à des transformations
Strictement géométriques en guise d'exemple la racine carrée de a plus
Ou moins la racine carrée de b ce qui en équivaudrait-il la racine carrée

Certainement de a plus b plus ou moins deux que multiplie la racine carrée
De ab et ainsi de suite ainsi que s'en entraider d'exemples numériques afin
En obtenir aussi facilement que possible et en tirer dernière transformation
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:370795b4-7f0f-47ee-8a5f-***@googlegroups.com...

Heisenberg n'est plus considéré comme mathématicien alors qu'il fut un
passionné de mathématiques et rien de grand ne se fait sans passion.
Néanmoins et quoi qu'il en soit, il n'est pas raisonnable de declarer
mathématiquement impossible la quadrature du cercle suite à un resultat
annexe.
Cependant une faute d'une telle envergure ne pouvait être que la conséquence
de la griserie née du dévoiement du Cinquième Postulat.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-15 12:10:23 UTC
Permalink
N'y empêche qu'en architecture la dixième structure y en puisse-t-elle en
illustrer
Juste l'utilisation de nouveaux matériaux ainsi que d'autres méthodes en
matière
De construction effectivement encore en chaque plan du parterre en trois
niveaux

Plutôt d'une éventuelle maison à en être dessinée de deux triangles
équilatéraux
Juste motif du triangle en est-il supporté par les fenêtres et les supports
internes
Tant polyèdres y sont-ils des solides géométriques dont faces sont des
polygones
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:dbc63a07-043e-4017-989f-***@googlegroups.com...

Les probabilités qui sont toutes les mathématiques n'ont, hélas, pas encore
accès au hasard pur qui n'est que l'origine des mondes.Cela relève de la
"théorie du tout" et non des probabilités telles que axiomatisées par
Kolmogorov.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-16 08:38:03 UTC
Permalink
Tout un système de langage tant terme mécanique en est l'astuce à mâcher
Dont y puise-ton pour s'en sortir en certains calculs à tel point en
mentionner

Les mathématiques quant au quantique dont puise-t-on aussi à s'en adonner
De l'apparence quand au juste n'y en aurait-il strictement rien en
quantifier
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


kirjoitti viestissä:865defa4-dc8f-4da6-b36b-***@googlegroups.com...

L'efficacité a toujours fait fuir les mathématiques du mouvement source
d'incertitude et du hasard abandonnant ainsi le mouvement quantique aux
sciences physiques sous prétexte du mot mécanique.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-16 08:47:50 UTC
Permalink
D'où l'erreur fondamentale aussi bien qu'impardonable c'est la transposition
Plutôt inadéquate des sciences physiques à l'économie tant toute estimation
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:1ca5a225-0f35-4c7e-9a11-***@googlegroups.com...

S'arrêter aux probabilités kolmogorviennes est illusoire car pourquoi faire
un passage à la limite si l'égalité:
0,99999999999999999999...=1
n'était vraie que par approximation?Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-20 11:08:28 UTC
Permalink
Sachant toutefois qu'y aurait-il pu s'agir d'en définir toutes les lignes
trigonométriques
En fonction du cercle ainsi tangente n'y est-elle aucunement définie par
l'intermédiaire
De triangle rectangle tant juste la droite située sur la tangente au cercle
où puisse-t-on

S'y en remettre à relaion suivante en l'occurrence tg alpha sur r équivaloir
r sur cot alpha
Considère-t-on que le rayon en équivaudrait-il un quitte s'en prendre
ensuite au théorème
Sur sinus de somme aussi bien d'une différence d'angles ne faisant que le
sinus intervenir
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:d997c945-13aa-4e19-bae9-***@googlegroups.com...

Aussi petite ( proche de zéro) que puisse être la longueur du segment
(A1A2) et aussi grande (proche de l'infini) que puisse être celle du
segment (OA1) il existe toujours un cercle dont le centre se trouve sur la
demi-droite (D4) et passant par le point (A1).
Par symétrie il en est de même pour le cercle passant le point (A2).
Ainsi, le passage à la limite a pour conséquence la tangente commune (D3) et
le nombre Pi.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-23 11:58:11 UTC
Permalink
Cependant en un procédé d'exhaustion quant à en démontrer particulièrement
que l'aire
De cercle en puisse-t-elle être strictement le produit du rayon et de la
demi circonférence
D'un cercle à en montrer essentiellement que le rapport de la circonférence
au diamètre

En est-il CONSTANT et que ce rapport se situant juste entre deux données un
nom portant
Comme formule sur l'aire d'un triangle puisque en effet en la matière toute
démonstration
S'en déroule-t-elle différemment en métrique autant quant au cône justement
et la sphère

Pour laquelle l'aire de la surface d'une demi sphère en est-elle égale au
double de l'aire
De son grand cercle où le volume de la sphère par le produit du demi
diamètre et du tiers
De l'aire de la sphère afin s'en prendre à un procédé stéréométrique
tellement compliqué

À s'en mordre les doigts et s'en servir pour en déterminer deux moyennes
proportionnelles
Certes entre deux grandeurs données procédé juste à s'en trouver strictement
semblable
Où s'aperçoive-t-on comment s'en effectue-t-elle pratiquement en effet cette
construction
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:d5382962-e218-486d-a856-***@googlegroups.com...

On parle bien de deux demi-cercles qui forment cercle et de "Pi" qui
caractérise chacun des deux .
Cela ne se peut sans dénombrabilité.Une dénombrabilité qui exclut le nombre
Pi en tant tel.
En vérité "Pi" ( en tant que rapport de la circonférence d'un cercle sur son
diamètre) va de la partie entière du nombre Pi jusque avant son passage à la
limite qui le fait transcendant, ce qui correspond à un intervalle fermé à
gauche,ouvert à droite et non à un nombre.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-30 08:28:22 UTC
Permalink
Comme n'en vas-tu pas tarder toi-même à te transformer en répétitive machine
Sanchant toutefois qu'une racine de deux n'en existe-t-elle aucunement à
moins
S'en débrouiller en calculer la racine de deux en fractions sexagésimales en
voir

Certes ce que puisse-t-on en obtenir étant chaque nombre en possède-t-il
unique
Et une seule racine quoique s'y en aurait-il été possible une règle de s'en
trouver
Pour nombres n'en sont-ils des carrés quant aux calculs qu'en puisses-tu en
tirer
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


kirjoitti viestissä:e29dc2ff-bef8-48ac-ae1f-***@googlegroups.com...

Prenons l'exemple le plus simple qui est racine carrée de deux:
√2=1,414...
Chaque décimale est exacte et on peut poursuivre indéfiniment.Tant qu'on
calcule , on reste dans le dénombrable.Ce qui est fascinant est que ,
jusqu'à la fin des temps et avec l'ensemble des ordinateurs que l'homme est
susceptible de construire , fussent ils quantiques, ce nombre se fait
toujours loin.Heureusement que quelques décimales suffisent pour une pseudo
constante dans nos usages grâce aux probabilités. En somme, les
mathématiques ne sont pas que calcul et c'est poursuoi
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-31 09:20:17 UTC
Permalink
Et strictement et absolument deux choses dans l'existence
Ne puisse-t-on aucunement en réformer les mathématiques

Et le coran d'où la première en a-t-elle des règles et des lois
La seconde en est-elle divine ayant suggérée toute la science
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:49524b50-b3a1-4a74-85d4-***@googlegroups.com...

Richard Sünder avait abordé avec raison la question de la quadrature du
cercle alors que des charlatans s'étaitent jetés sur le résultat de
Lindemann comme sur une proie afin de declarer celle-ci insoluble et
empêcher ainsi de vrais mathématiciens à continuer à y reflechir comme ce
fut le cas pour les géometries abusivement dénommées non-euclidiennes.
En y refléchissant bien, on s'aperçoit que ce fut à l'esprit humain que
s'adressa la question de la quadrature du cercle.
Il en fut de même pour celle du Cinquième Postulat.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2017-12-31 09:42:00 UTC
Permalink
Les plus grands charlatans du monde en sont-ils au nombre
De deux qui en sont-ils les juifs et les berbères par ailleurs
Races n'ayant jamais pu en avoir de politique dans l'histoire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:1344877d-06b6-45c4-a3c4-***@googlegroups.com...

S'il y a des charlatans c'est parce qu'il y a des moutons pour les suivre.Il
vaut mieux être libre enchaîné qu'être pseudo-libre à suivre un
charlatan.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-05 09:32:12 UTC
Permalink
Évidemment puisque jusqu'au nouvel ordre de rien du tout un en
équivaudrait-il surtout un
Voire un au carré aussi en équivaudrait-il un que même auparavant les juifs
en ont-ils dû en
Proposer aux puissances du monde qu'en ont-ils l'extrême capacité d'y
accorder un nombre

À chacune des particules de l'univers sachant toutefois en chaque centimètre
cube en nombre
Plutôt y aurait-ils aux alentours de cinquante milliards de particules quant
à juste le constant
Jusqu'à nos jours n'y en avait-on réussi en toucher correctement pour s'en
humilier soi-même
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:a78a4817-3137-49bb-9bf8-***@googlegroups.com...

Exceptionnellement.Le but est de montrer que l'hypothèse n'est pas forcément
correcte nonobstant l'illusion d'évidence et à partir de là tout devient
incorrecte et tout raisonnement aussi correct soit il n'y changera rien. A
partir de l'illusion entretenue durant plus de deux mille ans et qui n'avait
rien à voir avec la pensée d'Euclide , on est brusquement parvenu au
résultat que l'on sait et de surcroit curieusement dans trois pays
différents.La même illusion a fait croire ( au lieu de penser) que les aires
des polygones réguliers inscrits et exinscrits à un cercle finissent par se
rencontrer et donc que la différence des aires qu'ils engendrent finit par
s'annuler , c'est oulier qu'on fait l'impasse sur le discontinu.Tout cela
est le fait du défaut et de l'excès pourtant connus.Montrer que (0,999...)
n'est pas un (1) c'est montrer toutes ces erreurs sur l'hypothèse et
l'interprétation fausse d'une vision commune.L'erreur commune vient de ce
qu'on a cru que zéro est à portée de main alors qu'il échappe inévitablement
malgré les quantificateurs et d'une manière tout aussi semblable que
l'infini. La convergence pas plus que la divergence n'y peut rien non
plus.Le poison de la connaissance est en fait maintenu comme le ver du fruit
à cause de l'efficacité mathématique à travers le calcul.La manière la plus
simple de se rendre compte du poison est de considérer deux points
infiniment proches d'un cercle .On y construit un triangle isocèle dont le
troisième sommet est le point de rencontre des tangentes en les deux
points.On s'appercoit que le milieu du coté de longueur différente des deux
autres égaux est toujours à l'intérieur du cercle et le point de rencontre
des tangentes à l'extérieur. Pendant que le triangle devient petit
(convergence) le rapport entre un coté du triangle et la hauteur ( et je ne
parle pas de l'infinité des autres points diminuant encore et indéfiniment
la longueur du segment) ainsi défini tend vers l'infini
(divergence).Finalement la question est de comprendre en quoi est la
différence entre convergence et divergence.La vérité est qu'elle n'est pas
là où l'on croit.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-07 10:19:50 UTC
Permalink
Au sens plutôt des mathématiques quant à la vérité une erreur
En puisse-t-elle être vraie quant à l'hypothèse s'en demander
Que puisse-t-on en tirer en l'occurrence de celle des nombres

N un et N deux ainsi que la racine carrée de N plutôt de façon
Justement qu'en soient-ils strictement égaux à un petit facteur
Numérique en effet en ordre d'unité sans s'évader des nombres
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:f3b7573b-e242-47d1-9c3d-***@googlegroups.com...

Je n'insulte personne en faisant observer la vérité qui consiste à
réaffirmer que l'intuition peut être trompeuse, une intuition qui a fait
croire à l'illusion du Cinquième Postulat durant plus de deux mille ans et
responsable de la crise des fondements.Une crise qui s'est poursuivi avec
une autre illusion qui fit croire que le nombre Pi est le rapport de la
circonférence d'un cercle sur son diamètre .En somme, l'hypothèse est si
manipulable qu'elle se fait le poison mathématique.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-15 09:18:26 UTC
Permalink
Cependant plutôt en premier lieu à se demander c'est quoi en être libre
puisque selon ta personne
Le fait de ne pas l'y être entraîne-t-il au fait d'en être drogué dont la
drogue en fasse-t-elle circuler
De l'argent vrai à quoi donne-t-on toute sorte de nomination tant au sein du
contexte connu comme

Territoire numérique de plan complexe dont les nombres en sont-ils de
l'infinité minimale à l'infinité
Proprement dite dont tous les nombres réels en puissent-ils s'y allonger en
une ligne de l'extrême
Points cardinaux avec zéro au centre où chaque nombre est-il composé de deux
parties quand même

L'une puisse-t-elle correspondre à longitude et une partie imaginaire qui en
puisse-t-elle correspondre
Plutôt à une latitude d'où par convention ces nombres complexes en
puissent-ils s'écrire de manière
Spécifique dont particulièrement le i en puisse-t-il signifier la partie
imaginaire dont les deux parties

En donnent-elles à chaque nombre son unicité en deux dimensions dont la
ligne originale des nombres
Où l'ensemble des nombres lesquels en sont-ils imaginaires en
équivaudraient-ils zéro où les nombres
Réels en limitent-ils l'intersection de forme à en révéler quoi que s'en
soit-il étant en deux dimensions
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:fbf3f9cd-10cd-4333-af1b-***@googlegroups.com...

Puisque zéro est complexe : plus grand que n'importe quel nombre réel
négatif et plus petit que n'importe quel réel positif, un (1) est tout aussi
complexe , la Machine n'accepterait pas la contradiction.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-24 08:20:54 UTC
Permalink
Cependant au sein du plan non euclidien de Lobatchevsky de même que dans le
plan
Non euclidien de Riemann une ligne équidistante d'une droite en est-elle une
courbe
Tandis qu'au du plan non euclidien de Lobatchevsky aurait-on le CD plus
grand que AB

Ainsi que dans celui de Riemann CD plus petit que AB ainsi que Euclide en
aurait-il dû
En utiliser explicitement de façon évidente en démonstration du théorème sur
l'égalité
De deux triangles dont les deux côtés y compris l'angle entre ces côtés en
seraient-ils

Certes respectivement égaux ainsi que d'ores et déja s'aperçoive-t-on que
selon Aristote
De la formule de ce principe dont le tout en était-il repris de Tabit Ibn
Qurra de sa théorie
Des parallèles ainsi par définition les paires de grandeurs en sont dans le
même rapport
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:b37ae17a-c2e7-4027-b79d-***@googlegroups.com...

Question:Pourquoi?
1)Qu'ils soient vus dans la géométrie sphérique de Riemann ou dans celle
d'Euclide , les cercles sont les mêmes.
2) Il y a une infinité d'espaces riemanniens alors qu'il n'y a qu'un seul
espace euclidien.
2) Parmi l'infinité de cercles d'un espace de Riemann, seul un arc du grand
cercle est segment de droite de cet espace.Mohwali Awamar.
Loading...